A-
 A 
A+
   Facebook   
 
Pôle social

Destinés en priorité aux enfants et aux jeunes défavorisés de 6 à 18 ans - en difficultés familiales, scolaires et sociales - ces ateliers thématiques sont animés par des artistes professionnels et encadrés par des éducateurs sociaux.
Ils  se déroulent tous les mercredis (pendant 2 à 3 mois, selon le projet artistique) et pendant les vacances scolaires (1 ou 2 semaines de 5 jours).
Tous les domaines artistiques peuvent être explorés : arts plastiques (peinture, sculpture, installation, land-art, photo, vidéo…), arts vivants (théâtre, chorégraphie, chant), écriture, musique…

Programme 2016

Ateliers enfants du mercredi

1er trimestre : 6 janvier - 30 mars

PuginierJ_LesVilains_LSLG_W"Les Vilains"

Artiste : Julien Puginier

Diplômé depuis 2015 de l'Ecole nationale supérieure des Arts appliqués et Métiers d'art de Paris, Julien Puginier a également suivi de nombreuses formations qui l'ont conduit à acquérir des compétences qui vont de l'informatique à la sculpture, en passant par l'électronique et le design d'espace. Son travail s'axe aujourd'hui sur l'installation et le décor interactif.

Lors de cet atelier trimestriel, les enfants ont réalisé, de manière individuelle, des têtes de monstres en bois de grande taille (environ 1 mètre de hauteur). Pour commencer, ils ont d’abord imaginé leur monstre sur papier, qu'ils ont dessiné partie par partie au feutre noir (les mains, le torse, la bouche, les dents…).  Puis ils l'ont réalisé en terre pour pouvoir l'appréhender en volume.
Ensuite, grâce à des bouts de bois collectés dans le parc et collés entre eux au pistolet à colle, les enfants ont commencé à former une structure. Grâce à divers éléments ajoutés (coquillages, filasse), ils ont créé les détails (cheveux, yeux, barbe…) de leur monstre.
Au final, pour donner vie à leurs créations, les enfants les ont peintes avec une sous couche d’acrylique puis avec de la peinture fluorescente, leur donnant un aspect mystérieux et inquiétant lorsqu'elles sont exposées dans le noir.

BelgrandA_MaFamille_LSLG_WE"Ma famille et moi"

Artiste : Adrien Belgrand

Né en 1982, Adrien Belgrand vit et travaille à Paris, où il est représenté par la galerie ALB. Depuis ses débuts en peinture en 2006, il travaille par séries, à partir de clichés qu'il prend et retouche numériquement. Double travail d'interprétation : d'abord la composition photographique de l'image, sa mise en scène, qui se nourrit intellectuellement d'une connaissance historique (Millais, Manet, Vermeer...), puis le passage sensuel à la peinture, au cours duquel l'artiste informe et déforme en s'attelant à la texture, au velouté de la touche. On peut regarder ses toiles sans jamais les épuiser.

Pendant un trimestre, les enfants ont abordé, tous les mercredis après-midi, le thème du portrait et de l'autoportrait. L'artiste leur a d'abord proposé de travailler sur l'image d'eux-mêmes, afin de réaliser à la gouache un diptyque qui les représente avec un membre de leur famille.
Dans un second temps, sur un format plus grand, les enfants se sont représentés avec leurs proches dans une scène de la vie quotidienne : un dimanche midi au jardin, un après-midi dans la chambre avec les sœurs, un soir au coucher, etc. Ce travail a été réalisé à l'acrylique, avec la consigne d'utiliser un mélange d'au moins deux couleurs.
"Ma famille et moi" est un atelier qui s'est inscrit dans le projet présenté par La Source dans le cadre du festival Normandie Impressionniste 2016.

Ateliers enfants - adolescents des vacances d'hiver

15 – 19 février

PuginierJ_OnA_LSLG_WEBOn a fouillé et retrouvé...

Artiste : Julien Puginier

Diplômé depuis 2015 de l'Ecole nationale supérieure des Arts appliqués et Métiers d'art de Paris, Julien Puginier a également suivi de nombreuses formations qui l'ont conduit à acquérir des compétences qui vont de l'informatique à la sculpture, en passant par l'électronique et le design d'espace. Son travail s'axe aujourd'hui sur l'installation et le décor interactif.

Les enfants ont chacun imaginé un animal aux particularités spécifiques et ont sculpté sa tête en plâtre. Il s’agissait d'abord de choisir les caractéristiques de l’animal imaginé (lieu de vie, sociabilité, régime alimentaire ou encore vitesse) pour, dans un deuxième temps, chercher à le réaliser en terre.
Une fois la tête modelée, les enfants l’ont séparée en deux grâce à une portée. Ils ont ensuite recouvert de plâtre chacun des élément en deux étapes : une couche d’alerte légèrement pigmentée, puis une autre couche plus importante. L’œuvre a ensuite été ouverte en deux au niveau de la portée, puis la terre a été retirée par les enfants. Une fois les deux moules de plâtre bien propres, les enfants les ont attachés ensembles pour reformer la tête et ont coulé le plâtre à l’intérieur.
De ce dernier moule sont apparus des animaux étranges, comme exhumés d'un temps fantastique passé.

08 - 12 février

BakhamM_LeJardin_LSLG_WEB"Le Jardin des Hespérides"

Artistes : Micky Bakham et Sébastien Duranté

Née en 1980, Micky Backham a étudié à l'École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier. Après avoir témoigné d'un intérêt particulier pour la photographie, plus précisément pour la photographie d'espace et de paysage, Micky Backham se dirige depuis ces dernières années vers des formes plus sculpturales, faisant parfois cohabiter les images avec les objets afin de créer des dialogues.
Né à Aix-en-Provence, Sébastien Duranté a étudié à l'Ecole supérieure des Beaux-Arts de Montpellier. Dans son travail, il interroge la façon de faire d'autres artistes et, proche du travail de faussaire, se plonge dans la technique et la vision d'autres créateurs.

Pour ce projet, le groupe s'est intéressé aux onzième des douze travaux d'Hercule et plus particulièrement au personnage même d'Hercule, au verger fabuleux et aux pommes d'or. Les enfants ont pu se réapproprier cette histoire mythologique en réalisant un sculpture végétale destinée à prendre forme au fil du temps et, d'une certaine manière, à faire référence à l'œuvre de Jeff Koons, "Puppy". C'est aussi une sorte de pari sur la nature, un parallèle à la convoitise de ces pommes par Hercule.
Le jardin est constitué de quatre bacs qui symbolisent le jardin, remplis de terreau, et dont le gazon a été semé et le lierre planté en groupes par les enfants. La sculpture figurant le personnage d'Hercule, formée de bois et de grillage, a été fabriquée collectivement. Les pommes d'or en pâte à sel sont disséminées dans le jardin et font directement référence à l'histoire représentée

"Jeu de portraits"

Artiste : Adrien Belgrand

Né en 1982, Adrien Belgrand vit et travaille à Paris, où il est représenté par la galerie ALB. Depuis ses débuts en peinture en 2006, il travaille par séries, à partir de clichés qu'il prend et retouche numériquement. Double travail d'interprétation : d'abord la composition photographique de l'image, sa mise en scène, qui se nourrit intellectuellement d'une connaissance historique (Millais, Manet, Vermeer...), puis le passage sensuel à la peinture, au cours duquel l'artiste informe et déforme en s'attelant à la texture, au velouté de la touche. On peut regarder ses toiles sans jamais les épuiser.

Durant cette semaine d'atelier , qui s'est inscrite dans cadre du projet "Normandie Impressionniste" porté par La Source, les enfants ont travaillé autour du portrait.
L'artiste Adrien Belgrand leur a d'abord présenté des peintures majeures de l'histoire de l'art illustrant le sujet et les a sensibilisés aux manières de représenter l'individu (de face, de profil, de trois quarts, etc.). Puis les enfants ont eu pour premier travail de réaliser un autoportrait. À l'aide d'un miroir, chacun devait s'observer et dessiner son visage, pour ensuite le mettre en couleur à la gouache. Le reste de la semaine, à l'aide de photographies de membres de leurs familles, les enfants se sont livrés à un nouvel exercice : chercher à reproduire les principaux traits du visage d'une autre personne.
Les objectifs, durant  la semaine, ont été de savoir observer, cadrer le portrait sur la feuille, s'appliquer dans les détails et dans l'application de la couleur et de choisir un fond  identique pour tous les portraits d'une même famille.
Chaque enfant a ainsi réalisé chacun entre trois et six portraits. Le résultat est visible sur cette toile de 200 cm x 200 cm, où frères, sœurs, parents, grands-parents ou même animaux de compagnie de huit familles différentes se côtoient. Au public de découvrir le jeu des ressemblances...

Programme 2015

Ateliers enfants du mercredi

3e trimestre : 7 octobre – 16 décembre

HeughebaertM_Vestiaire_LSLG"Le Vestiaire de la forêt"

Artiste : Marie Heughebaert

Inspirée par le thème du chantier et des travaux urbains, Marie Heughebaert est céramiste, diplômée de l'Institut européen des Arts céramiques depuis 2013. Puisant dans son environnement proche, elle constitue un répertoire de formes avec lequel elle joue à l'infini. Ces formes sont pour elle le terrain d'expérimentations plastiques qui lui permettent, sur papier comme en céramique, de jouer sur l'accumulation, l'expansion des formes et des couleurs, pour associer, composer, construire, détruire, recommencer et offrir à voir les bribes d'un paysage imaginaire.
Elle vit et travaille à Iville, dans l'Eure (27).

Au cours de ce trimestre, le groupe d'enfants a pu découvrir ou redécouvrir le travail de céramique à travers l'univers de la forêt. Durant les premières séances, chacun a choisi un animal (cerf, loup, écureuil, hérisson, etc.) pour le dessiner de face et de profil, en prenant soin d'observer chaque détail. Pour la réalisation finale, il s'est agi de modeler la tête de l'animal en argile de façon à ce qu'elle soit assez volumineuse. Différentes techniques ont été transmises aux enfants par l'artiste, telles que le lissage, le collage avec de la barbotine (terre sèche mélangée à l'eau) et le colombin (cela consiste à former de longs boudins d'argile et les superposer).
Chaque enfant a ainsi pu réaliser la tête et le cou de son animal, s'attardant sur chaque détail (la forme du museau, des yeux, des oreilles, la texture de la peau, etc.) pour chercher à être le plus réaliste possible.
À la fin du trimestre, les enfants ont choisi une couleur et engobé (mélange de porcelaine et de colorants) leurs têtes d'animaux. L'artiste les a, quant à elle, émaillés afin de leur donner un effet de brillance.

 

EckertS_Afond_LSLG_web"À fond la forme"

Artiste : Samuel Eckert, dit Jamy

Il pratique le design graphique, l'illustration et la peinture murale. Il est diplômé de l'école INTUIT/LAB à Paris d'un master direction artistique en design et communication visuelle en 2012. Il réalise des dessins et des peintures, absurdes et naïfs, jouant aussi bien avec des formes qu'avec des mots. Il fait des recherches plastiques ou des micro-narrations. Ses "énigmes" visuelles au surréalisme pop, résonnent d'une forme de plaisir pur. En choisissant l'humour, il mixte ironie joyeuse, déraison candide, non sens gratis et une simplicité jouissive, pour mieux déshabiller la réalité. Il vit et travaille à Paris.

Lors de chaque séance, les enfants ont bien voulu jouer avec plusieurs formes simples représentant des personnages et raconter des micro-histoires à la manière de comics-strip, bande-dessinées de quelques cases disposées en une bande, le plus souvent horizontale. Ils ont ainsi travaillé tout à la fois la forme épurée et la recherche de la narration simplifiée.
Une édition originale papier a permis de présenter les deux première étapes de l'atelier : des essais en noir et blanc et les dessins le plus aboutis au crayon de couleur, en amont d'une réalisation individuelle sur toile à l'acrylique.

2nd trimestre : 1er avril - 17 juin

CieFile_MChat_LSLG_WEB"Monsieur Chat"

Artiste : Cie File en scène

Créée dans l'Eure en 2014 par le comédien et metteur en scène Laurent Savalle, la compagnie File en scène s'intéresse au clown, aux arts de la rue , aux écritures contemporaines et surtout à l'endroit poétique où ces arts se rejoignent.

A partir de la lecture du livre pour enfants "Monsieur", de M.-A. Guillaume et Henri Galeron (éd. Les Grandes Personnes), les enfants ont suivi un atelier construit à la fois autour d'un travail manuel de confection d'un chat à double tête en tissus, à mi-chemin entre accessoire de scène et costume, et un travail de mise en scène.
Le chat, pouvant être porté par les enfants ou installé sur scène, a été réalisé de sorte que la dualité de son caractère ressorte. Il a ainsi servi de prétexte pour permettre aux enfants de proposer, en fin de période, une petite pièce de théâtre dans laquelle ils jouent sur le côté tantôt mignon, tantôt féroce de l'animal.

LacroixY_Couleurs1_LSLG_WEB"Couleurs, collages et paysage (1)"

Artiste : Yann Lacroix

Né en 1986, Yann Lacroix est peintre et diplômé de l'Ecole supérieure d'Art de Clermont Métropole. Il porte un intérêt particulier au paysage. Sa manière de peindre s'inscrit subtilement entre empathie et distance, modulations et économie, introspection contemplative et vue d'ensemble rapidement dépeinte.

 

Pendant ce deuxième trimestre, il a été question pour les enfants d'expérimenter la couleur avec de la peinture acrylique, en s'inspirant d’œuvres de paysages d'artistes de renom : Matisse, Dufy, Monet ou encore Signac.
Des premières séances a découlé le projet d'un diptyque représentant une vue du parc de La Source, choisie et photographiée par les enfants. Un travail autour du monochrome (bleu, vert, marron), de l'esquisse, du découpage (de carrés et de formes de feuilles) et de collage a été nécessaire à la réalisation de ce travail.

1er trimestre : 7 janvier - 25 mars

RahbanJ_Jecherche_LSLG_WEB"Je cherche..."

Artiste : Juliette Rahban

Née en 1991, elle est diplômée de l'Ecole d'art d'Epinal option design graphique (image et narration). Depuis 2012, elle propose des ateliers artistiques pour enfants. Elle se spécialise depuis peu dans la création de marionnettes.

Les premières séances de cet atelier ont été dédiées à l'écriture de texte, par le biais d'un jeu autour de mots piochés au hasard et permettant de créer des phrases farfelues telles que "Je cherche une baleine horrible pour monter sur un dinosaure", "Je donne une étoile rebondissante pour embrasser une personne amoureuse" ou encore "Je donne un cadeau gris pour dormir profondément". Puis les séances suivantes ont amené les enfants à imaginer et à réaliser, à partir de grillage, de polystyrène, de mousse, de papier mâché, de tissus et de peinture, des marionnettes à leur taille, qu'ils ont peu à peu appris à manier. Un dernier temps a été consacré à la fabrication d'un décor, avec des tissus, des branches, des meubles et des objets de récupération, permettant aux enfants de créer un court spectacle dans lequel chaque marionnette évolue.

OginskiJ_Roulantes_LSLG_WEB"Les Roulantes"

Artistes : Simon Bertin et Julie Oginski

Après une formation en métallerie, il a mis en place, en 2009, son atelier de forge et de sculpture, avant de partir cinq mois au Mali pour découvrir la forge traditionnelle. Il participe à de nombreuses expositions, anime des ateliers d'initiation à la forge et développe le "forgeomaton" (réalisation de portraits en direct à la forge).
Véritable tourbillon créatif qui fourmille d'imagination et d'originalité, cette touche-à-tout expérimentée dans le DIY (Do It Yourself) coud, brode, colle, assemble... Elle a publié plusieurs ouvrages de loisirs créatifs aux éditions Fleurus et aux éditions L'Inédite.

À partir de structures en bois mobiles réalisées avec l'aide de Simon Bertin, les enfants ont laissé libre court à leur imagination pour créer, à l'aide de grillage et de papier mâché, des engins de l'espace. Travaillant ensuite avec Julie Oginski, de manière individuelle ou collective, là où les besoins de construction se faisait sentir d'une séance à l'autre, ils ont donné forme à des véhicules originaux qui ont pris la forme d'animaux plus ou moins imaginaires ou encore d'un château. Les couleurs apportées aux engins donnent une harmonie à l'ensemble des "roulantes", baptisées ainsi par les enfants.

Ateliers enfants-adolescents des vacances

Vacances d'automne : 26 - 30 octobre

EckertS_Rebus_LSLG_WEB"Rébus graffitis"

Artiste : Samuel Eckert, dit Jamy

Il pratique le design graphique, l'illustration et la peinture murale. Il est diplômé de l'école INTUIT/LAB à Paris d'un master direction artistique en design et communication visuelle en 2012. Il réalise des dessins et des peintures, absurdes et naïfs, jouant aussi bien avec des formes qu'avec des mots. Il fait des recherches plastiques ou des micro-narrations. Ses "énigmes" visuelles au surréalisme pop, résonnent d'une forme de plaisir pur. En choisissant l'humour, il mixte ironie joyeuse, déraison candide, non sens gratis et une simplicité jouissive, pour mieux déshabiller la réalité. Il vit et travaille à Paris.

Dans une démarche de réflexion sur le graffiti et afin de réaliser une fresque murale en extérieur sur un bâtiment du parc de La Poultière, à La Guéroulde, les jeunes ont commencé par chercher des rébus à partir de leurs noms ou de pseudonymes. Cet exercice leur a d'abord permis de prendre conscience des niveaux de lecture possibles d'une image et du sens caché que le public peut déchiffrer. Les jeunes ont ensuite appris les différentes étapes du graffiti (tracé, remplissage du fond, réalisation des contours et présentation des détails), qu'ils ont mis en pratique sous forme de dessins sur papier.
Répétant cette étape plusieurs fois pour acquérir assurance et précision, ils sont ensuite passés sur le travail mural. Est alors venu le temps du choix de l'ordre des différents graffitis pour la composition de la fresque collective. Après avoir, au préalable, dessiné les contours de leurs œuvres à la craie, les jeunes ont eu à utiliser, dans un souci d'harmonie, trois couleurs identiques : bleu,  jaune et blanc.
Avec les meilleurs dessins ou croquis réalisés par les jeunes au cours de la semaine, un fanzine a également été créé. "Ma trace est éphémère, mais nos souvenirs éternels", ont conclu certains des participants.

BerthelinC_Images_LSLG_WEB"Images habitées"

Artiste : cdric-moasa

Né en 1982, il est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Caen. Ses travaux portent principalement sur l’image fixe et se concrétisent par le montage numérique, le collage, l’estampe et la photographie.

À travers la création d'images autour du thème du bestiaire et des animaux fantastiques, les enfants ont pu travailler tout à la fois le collage, le dessin, la création de petits décors et la prise de vue photographique.
L'ensemble des images, réalisées dans un souci de composition et de mélange de couleurs, a ensuite été vidéoprojeté sur eux, leur permettant de se mettre en scène et de créer une multitude de photographies représentant leurs fééries personnelles. Une sélection a pu en être faite à l'issue de l'atelier pour former, au final, un panneau collectif sur lequel chacun d'entre eux apparaît.

vacances d'automne : 19 - 23 octobre

HeughebaertM_Museum_LSLG_WE"Muséum d'Histoire naturelle"

Artiste : Marie Heughebaert

Inspirée par le thème du chantier et des travaux urbains, Marie Heughebaert est céramiste, diplômée de l'Institut européen des Arts céramiques depuis 2013. Puisant dans son environnement proche, elle constitue un répertoire de formes avec lequel elle joue à l'infini. Ces formes sont pour elle le terrain d'expérimentations plastiques qui lui permettent, sur papier comme en céramique, de jouer sur l'accumulation, l'expansion des formes et des couleurs, pour associer, composer, construire, détruire, recommencer et offrir à voir les bribes d'un paysage imaginaire.
Elle vit et travaille à Iville, dans l'Eure (27).

Durant cette semaine, l'artiste a souhaité travailler autour des insectes. Inspirés par des images et des photos de papillons, de libellules, d'abeilles ou autres, les enfants ont d'abord pu dessiner des insectes à l'encre sur papier et en réaliser en pliage. Puis ils ont entamé un projet de création d'animaux monstrueux en céramique, l'objectif étant d'inventer des bêtes, plus ou moins terrifiantes, de les placer dans des bocaux, sur des étagères, ou de les accrocher au mur, tels des trophées de chasse, pour donner à voir une installation comme un "musée de l’horreur".
Grâce à la technique du colombin, qui consiste à former de longs boudins d'argile et de les superposer, et à la réalisation de plaques, les enfants ont pu créer leurs animaux en volume. Tout au long de la semaine, une mise en couleur a été faite sur toutes les créations, par engobage (mélange de porcelaine et de pigments), soit au pinceau, soit à la pipette ou encore au tampon.
En fin de semaine, les enfants ont également pu s'essayer à la décoration de cylindres en céramique, préparés au préalable par l'artiste.

 

Vacances d'été : 24 - 28 août

CousinB_LaNature_LSLG_WEB"La Nature libérée"

Artiste : Barbara Cousin

Qui sommes nous vraiment à l'intérieur ? Comment représenter le soi ?  Travaillant principalement avec le papier, fragile et délicat, Barbara Cousin est plasticienne et utilise différentes techniques, telles que le fusain, l'encre ou la gravure qui impriment, ou la couture et le collage qui réparent. Responsable, pendant cinq ans, de projets éducatifs et artistiques auprès de la Fondation Culture & Diversité, à Paris, elle vit aujourd'hui à Berlin, en Allemagne, où elle mène, parallèlement à son travail personnel, des ateliers artistiques à destination des enfants.

L'affreuse sorcière Polluta, furieuse de voir les enfants s'amuser, a emprisonné la nature. Elle en a supprimé les couleurs, a fait mourir les arbres, fait fuir tous les animaux... L'atelier a donc proposé aux enfants de sauver la nature et d'en inventer une nouvelle, avec de nouvelles couleurs, de nouveaux animaux et de nouvelles plantes, en jouant avec les formes et les couleurs et par l'utilisation de plusieurs techniques telles que le fusain, le pastel, l'encre de chine, l'encre de couleur et le collage.
Les enfants ont ainsi pu libérer leurs gestes et leur imagination, tout en s'inspirant d'univers artistiques variés comme celui du Douanier Rousseau ou d'Hayao Miyazaki, mais aussi de contes et légendes tels que "Jack et le haricot magique".

Vacances d'été : 17 - 21 août

GangneronC_Sors_LSLG_WEB"Sors, il y a une surprise dehors..." - mise en scène, musique et vidéo

Artistes : Christian Gangneron, Jonathan Pontier et Lionel Monier

Christian Gangneron s’est engagé dans un renouvellement de la forme opératique, dont il refuse l’esthétisme académique. Il aime, dans ses mises en scène, confronter la nudité d'un plateau avec l'image vidéo et la photographie, sans pour autant en faire un système. Passionné par le croisement des disciplines artistiques, c'est la résolution de l'équation texte/musique/jeu/espace, dans leur rapport au lieu et aux interprètes, qui est à l'œuvre dans toutes ses pièces. En 1983, il fonde l'ARCAL (Atelier de recherche et de création pour l'art lyrique) et, dans ce cadre, met en scène des opéras de chambre baroques et contemporains. Ayant réalisé plus de trente mises en scène, il a notamment participé aux festivals d'Innsbruck, d'Avignon, ou à la Biennale de Venise, et collaboré avec des artistes comme le chef d'orchestre René Jacobs, les compositeurs Martin Martalon et Matteo Franceschini.
Musicien, né en 1977, Jonathan Pontier est un compositeur autodidacte poly-instrumentiste. Ayant découvert la musique contemporaine à l'âge de 16 ans, formé sur le tas des musiciens de banlieue, il n'a cessé, depuis, d'écrire des projets transversaux, en dehors de tout académisme musical.
C’est dans l’exercice d’un éclectisme revendiqué que Lionel Monier trouve depuis une quinzaine d’années les moyens propices à la réalisation de son travail. Formé à la musique, au théâtre, à la photographie et à la vidéo, il est tour à tour acteur, metteur en scène, vidéaste et réalisateur. Il côtoie au fil des projets qui le sollicitent et de ceux qu’il initie, des ensembles de musiques contemporaines (2e2m , TM+), des compagnies de théâtre (Cie Christian Rist, Le théâtre du Shaman, Udre-Olik, Le Fol Ordinaire…), d’art lyrique (l’ARCAL), des centres d’art (Domaine de Kerguéhennec, Villa Arson à Nice, Galerie des Tourelles à Nanterre), des musées (Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, Palais de la découverte de Paris, Musée des beaux-arts de Rennes), des producteurs (ATOPIC, WENDIGO FILMS, le G.R.E.C), mais aussi des partenaires institutionnels, des acteurs, des écrivains, des patrons, des ouvriers...Sans l'avoir préalablement programmé, son travail questionne de manière récurrente, le groupe humain et ses fondations, l'histoire du vivre ensemble, les limites ou contraintes du contrat social.

Cet atelier s'est inscrit dans le cadre d'un projet de spectacle imaginé par le peintre et sculpteur Gérard Garouste, en collaboration avec l'écrivain Jean-Louis Fournier et présenté lors de la fête annuelle de la Source-La Guéroulde, le 19 septembre 2015.
Plusieurs artistes sont intervenus au cours de l'année 2015/2016 afin de réaliser, avec les enfants, costumes et accessoires, décors, musique, mise en scène et vidéo, et proposer une forme légère de spectacle d'une durée de quinze minutes, racontant, tout en poésie, l'histoire d'un poussin qui refuse de sortir de son œuf, malgré les sollicitations de ses parents.
En partant du texte écrit au préalable par Jean-Louis Fournier, le groupe présent cette semaine a monté une courte pièce dans une effervescence marquée par un triple objectif : travailler le jeu et la mise en scène, définir les besoins sonores et visuels pour créer des musiques ou des vidéos venant, par le croisement des disciplines, enrichir le spectacle. Selon leurs envies et sensibilités personnelles, les enfants ont travaillé avec l'un ou l'autre des artistes, trouvant sa place en régie ou sur scène, en studio ou en coulisses, tout en étant amenés à veiller au travail collaboratif et complémentaire.

Vacances d'été : 10 - 14 août

KatiF_Afous_LSLG_WEB"Afous"

Artiste : Fasia Kati (Cie Grain Magique)

Originaire de Seine-Saint-Denis, initiée auprès des femmes de sa famille venues de Kabylie, Fasia Kati est aujourd'hui spécialisée dans les danses d'Afrique du Nord. Approchant également d'autres "danses du monde", elle s'ouvre à la danse contemporaine et improvisée, et participe à différents projets transversaux et expérimentaux qui lui donnent le cœur à l'impulsion de la culture dans les territoires : amener la danse au plus près des habitants, dans le paysage de la Cité ou du village. En 2010, avec la création de la compagnie Grain magique, dont elle assure la direction artistique, elle tisse des passerelles entre création et transmission, entre traditions et monde contemporain.

En lien avec le nouveau spectacle (en création) de l'artiste, les enfants ont été initiés aux fondamentaux de la danse à travers les danses d'Afrique du Nord et autour du thème de la main.
Le groupe a ainsi pu expérimenter, jour après jour, un panel de sensations liées au corps grâce à différents objets (balles, ballons gonflables, cerceaux, tissus) et à travers des exercices associant l'écoute du rythme et l'expression corporelle.
A partir des différents mouvements explorés et sélectionnés au fur et à mesure de la semaine, entre temps de découverte, d'exploration et temps de répétition, une chorégraphie a pu être construite et présentée lors de la restitution du vendredi, dans le studio de création.

JungL_Sors_LSLG_WEB"Sors, il y a une surprise dehors..." - Costumes

Artiste : Lorraine Jung

Costumière et habilleuse, Lorraine Jung a été formée au lycée technique Paul Poiret de Paris. Son travail s'articule autour de la gestuelle de l'artiste : comment habiller un corps en mouvement ? Comment interpréter les désirs d'un metteur en scène tout en prenant en compte les contraintes techniques exigées par le danseur, l'acteur, le comédien, le circassien... ? Le costume pour elle reste avant tout un vêtement de travail qu'elle tente sans cesse de relier à sa sensibilité créative. Intervenue pour des projets divers de danse, de théâtre ou autres (mode, cinéma...), lors de festivals en France (Biennale de la Danse, à Lyon) ou en Afrique (Festival de Danse Souar Souar de N'Djamena, Tchad ou festival Afrik'Urbabarts d'Abidjan, Côte d'Ivoire), elle a aussi récemment travaillé à l'Opéra Bastille pour "Moïse et Aaron" de Roméo Castellucci.

Cet atelier s'est inscrit dans le cadre d'un projet de spectacle imaginé par le peintre et sculpteur Gérard Garouste, en collaboration avec l'écrivain Jean-Louis Fournier et présenté lors de la fête annuelle de la Source-La Guéroulde, le 19 septembre 2015.
Plusieurs artistes sont intervenus au cours de l'année 2015/2016 afin de réaliser, avec les enfants, costumes et accessoires, décors, musique, mise en scène et vidéo, et proposer une forme légère de spectacle d'une durée de quinze minutes, racontant, tout en poésie, l'histoire d'un poussin qui refuse de sortir de son œuf, malgré les sollicitations de ses parents.
Grâce au savoir-faire de Lorraine Jung, les enfants ont pu réaliser six costumes d'oiseaux pour enfants sous forme de capes colorées, parfois peintes, parfois uniquement cousues. Un septième costume, servant au personnage de la maman oiseau, s'est distingué par ses formes excessives et comiques grâce à l'utilisation du faux-cul et de la poitrine rembourrée. Deux mannequins en tissus, dont les bras peuvent être articulés et représentant des oiseaux ont été réalisés en supplément, dans l'objectif d'être éventuellement manipulés sur scène.

Vacances d'été : 03 - 07 août

BriffaM_LaTactique_LSLG_WEB"La Tactique d'Ushimakamaru"

Artiste : Marie Briffa

Titulaire du diplôme national supérieur d'expression plastique option art de l'Ecole des beaux-arts de Lyon, cette plasticienne pratique une forme de résistance à l'imaginaire sémantique organisé par l'intime ou le social. Elle travaille très souvent sur des objets qui sont liés à une structure et à un usage symbolique (contes, comptines, photos de famille ou rêves) dont elle extrait des motifs ou des singularités formelles pour les ré-agencer dans des configurations et des associations plastiques nouvelles. Ses œuvres proposent donc une curieuse résistance au sens et à l'interprétation. Elle vit et travaille à Paris.

Durant ces cinq jours d'ateliers, l'artiste Marie Briffa a souhaité plonger les enfants dans la culture japonaise et leur faire découvrir l'art des jeux japonais, tels que le Mikado ou le Kai Awase (jeu de mémoire avec des coquillages) et le Bunraku, théâtre de marionnettes manipulées à vue.
Inspirés par cette forme artistique, les enfants ont pu faire vivre le conte japonais "Les Grenouilles samouraïs de l'étang des Gengis" en fabriquant de petites marionnettes en pâte à papier et donner une représentation le vendredi.
Au cours de la semaine, les enfants ont également pu créer un jardin japonais miniature en s'inspirant d'ouvrages sur le sujet ou en puisant dans leur imaginaire, après être allés récolter différents éléments dans la nature (feuilles, pierres, sables, herbes…) pour le constituer.

Vacances d'été : 27 - 31 juillet

HeughebaertM_Architectures_"Architectures de terre et ville lumineuse"

Artiste : Marie Heughebaert

Inspirée par le thème du chantier et des travaux urbains, Marie Heughebaert est céramiste, diplômée de l'Institut européen des Arts céramiques depuis 2013. Puisant dans son environnement proche, elle constitue un répertoire de formes avec lequel elle joue à l'infini. Ces formes sont pour elle le terrain d'expérimentations plastiques qui lui permettent, sur papier comme en céramique, de jouer sur l'accumulation, l'expansion des formes et des couleurs, pour associer, composer, construire, détruire, recommencer et offrir à voir les bribes d'un paysage imaginaire.
Elle vit et travaille à Iville, dans l'Eure (27).

Après un brainstorming autour du mot "architecture", l'atelier a débuté par la fabrication de tampons en mousse afin que chaque enfant exprime à l'encre, par impression sur papier, sa propre compréhension de la notion. Puis un premier contact avec la terre s'est rapidement mis en place, avec la découverte d'une première technique de façonnage par la réalisation de bols pincés en faïence.
Après avoir visualisé un diaporama présentant des architectures du monde entier (y compris des architectures de terre), les enfants ont commencé à déterminer leurs propres projets de constructions en volume. Grâce à la technique du colombin, qui consiste à former de longs "boudins" d'argile et les superposer, à la réalisation de plaques et de tubes, les enfants ont pu travailler les fondations et les murs de leurs architectures, tout en veillant à respecter l'espace nécessaire pour accueillir un système électrique qui permette de laisser passer la lumière. Une mise en couleur a ensuite été faite par engobage au pinceau.
À la fin de la semaine, Marie Heughebaert a initié les enfants à la technique du pop-up (technique de découpage et de pliage du papier), pour créer de nouvelles habitations.

MasmonteilO_Sors_LSLG_WEB"Sors, il y a une surprise dehors..." - décors

Artiste : Olivier Masmonteil

Ce peintre a fait ses études à l’École des beaux-arts de Bordeaux. Après avoir exploré le paysage pendant dix ans, il inaugure un nouveau chapitre de son travail en se consacrant à tous les genres de la peinture : nus, natures-mortes, scènes de genre et, bien sûr, toujours le paysage. Peintre de l'infini ou de l'intime, Olivier Masmonteil vit et travaille à Paris.

Cet atelier s'est inscrit dans le cadre d'un projet de spectacle imaginé par le peintre et sculpteur Gérard Garouste, en collaboration avec l'écrivain Jean-Louis Fournier et présenté lors de la fête annuelle de la Source-La Guéroulde, le 19 septembre 2015.
Plusieurs artistes sont intervenus au cours de l'année 2015/2016 afin de réaliser, avec les enfants, costumes et accessoires, décors, musique, mise en scène et vidéo, et proposer une forme légère de spectacle d'une durée de quinze minutes, racontant, tout en poésie, l'histoire d'un poussin qui refuse de sortir de son œuf, malgré les sollicitations de ses parents.
Avec Olivier Masmonteil et son assistant Nicolas Marciano, les enfants ont réalisé, lors de cette semaine d'atelier, les toiles qui constituent le décor du spectacle. Figurant un treillage et symbolisant la cage d'un oiseau, les toiles grand format ont d'abord été détrempées pour être travaillées collectivement à l'acrylique "façon aquarelle" et donner un aspect nature au décor.

 

Vacances d'été : 20 - 24 juillet

RouzeA_Valleedor_LSLG_WEB"Le secret de la vallée d'or"

Artiste : Alice Rouzé-Kantil

Animatrice en expression corporelle au sein de la compagnie Libre Danse, Alice Rouze propose des ateliers pour danseurs débutants ou expérimentés souhaitant explorer le mouvement dans un cadre ludique et non conventionnel. Il s'agit avant tout de bouger au rythme de musiques variées, mais aussi d'utiliser l'imaginaire et d'emprunter des états pour créer des chorégraphies et ressentir plus. Après avoir vécu sept ans en Asie, Alice Rouze vit et travaille aujourd'hui à Paris.

L'objectif premier de cet atelier a été de faire oublier aux enfants l'obligation de résultat : qu'ils ne se regardent pas, mais vivent avant tout pleinement le mouvement qu'ils produisent. L'écoute de la musique comme source d'inspiration, le respect de la mélodie et du rythme ont été d'une grande importance. Les enfants ont ainsi été amenés à lâcher prise et invités à présenter sur scène des gestes qui leur étaient propres, en fonction de leurs ressentis individuels.
Après lecture du conte indien "Le Secret de la Vallée d'or", racontant les aventures de Vivek l'éléphant et de son maître Chintu qui déjouent les tours du méchant roi et de son vizir pour rétablir l'ordre au royaume de Kwab, les enfants ont créé des chorégraphies illustrant les dix scènes principales de l'histoire. Celles-ci ont été imaginées sur des musiques plus ou moins actuelles, sélectionnées par le groupe en fonction des émotions ou du message à traduire (combat entre le vizir et le roi, fin heureuse, etc.).
Au final, l'histoire chorégraphiée a pu être présentée au public en fin d'atelier au sein du studio de création.

Vacances d'été : 13 - 24 juillet

BoiffierA_Teranimal_LSLG_WE"Téranimal"

Artiste : Aurélien Boiffier

Né en 1981, il est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Poitiers. Sculpteur et photographe, il cherche à développer des espaces poétiques qui puisent leur force dans une forme d'antagonisme, entre matières, formes et concept suscitant l'absurde ou l'effroi. Il intervient régulièrement auprès des enfants en proposant notamment des ateliers autour du jardin et de la nature.

Pendant quinze jours, les jeunes ont conçu et réalisé trois sculptures géantes en bois et métal d'environ trois mètres de hauteur représentant un ibis rouge, une panthère et un rhinocéros portant un lémurien sur son dos.
Après avoir observé et analysé l'utilisation de l'assemblage dans la sculpture contemporaine, tant sur le plan symbolique et imaginaire que technique, les jeunes ont défini collectivement les trois animaux à réaliser. Une étude anatomique du squelette et des muscles a été menée en dessin afin de concevoir l'ossature de chaque sculpture, formée ensuite par une structure tubulaire en acier. Puis, à partir de matériaux de récupération tels que bois issu de meubles ou chutes de métaux industriels, un assemblage a été finement réalisé, par choix esthétique et technique.
Les trois sculptures sont actuellement installées dans le parc de La Source. Deux d'entre elles dominent les piliers du portail d'entrée.

Vacances d'été : 13 - 17 juillet

FanstenN_Supermoi_LSLG_WEB"Super-moi"

Artiste : Noémie Fansten et Nolwenn Guiziou

Auteur et réalisatrice de courts-métrages et de programmes web, Noémie Fansten s'inscrit dans un univers qui oscille entre humour et mélancolie, angoisse et poésie. Elle intervient également auprès d'entreprises (EDF, PSA...) comme comédienne-formatrice.
Depuis 2004, Nolwenn Guiziou est directrice artistique de la compagnie de marionnettes et de théâtre de rue The Pirate-Puppet Company, dont les spectacles s'adressent aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Grande voyageuse, elle est également chroniqueuse, dessinatrice et musicienne pour la coopérative artistique Finca Salud, créée à Villanueva del Ariscal, en Andalousie, Espagne.

Par la projection ou le fantasme, les enfants ont été amenés à révéler leurs désirs et leurs ambitions en s'imaginant leurs propres personnages de super-héros. Amenés à définir leur identité mystère (spécifier leurs pouvoirs, leurs missions, leurs ennemis...), les enfants ont également pu, tout au long de la semaine, concevoir et réaliser leurs propres costumes et accessoires à l'aide de tissus, de carton ou autres matériaux (peinture, paillettes, stickers...). Au final, tel Clark Kent se changeant en Superman dans une cabine téléphonique, les enfants ont réussi à se transformer en Eclair, Etoile, Gorille-Man ou Capitaine Frankenstein et dévoilé leur identité dans une vidéo.

Vacances d'été : 6 - 10 juillet

BarbotV_Musee_LSLG_WEB"Le musée éphémère"

Artiste : Victoire Barbot

Victoire Barbot vit et travaille à Paris. Après des études à l'Ecole d'arts appliqués Olivier de Serre puis aux Beaux-Arts de Paris, elle utilise sa pratique pour sensibiliser les enfants à l'art de la construction. Sculpteur plasticienne, elle collecte, récupère, stocke, assemble, classe, range et dessine. Il s'agit pour elle de construire des agencements, ce qu'elle appelle "Misensemble" et procède pour cela par assemblages, élaborant des équilibres précaires avec des matériaux collectés qu'elle emboîte et déploie dans l'espace. Puis elle les archive par le dessin et finit par les classer de nouveau. Pour ce faire, elle redessine ses sculptures sous une forme rangée, classée, qu'elle nomme  "Misenboîte".

L'artiste a souhaité éveiller les enfants aux notions de récupération et de création, et leur permettre d'exercer leur imagination en réalisant des sculptures et des installations in situ.
Durant la semaine, les enfants ont pu appréhender les matériaux (carton, bois ou objets de récupération), la couleur et la construction en proposant des installations créatives et amusantes. L'idée principale a été de montrer que la rencontre fortuite d'objets offre une possibilité de sculpture grâce aux procédés de hasard, de composition ou d'équilibre.
Pour clôturer la semaine, les enfants ont pu présenter leurs œuvres au public, lors d'une exposition au "Musée éphémère" de La Source.

Vacances de printemps : 4 - 7 mai

LacroixY_Couleurs2_LSLG_WEB"Couleurs, collages et paysage (2)"

Artiste : Yann Lacroix

Né en 1986, Yann Lacroix est peintre et diplômé de l'Ecole supérieure d'Art de Clermont Métropole. Il porte un intérêt particulier au paysage. Sa manière de peindre s'inscrit subtilement entre empathie et distance, modulations et économie, introspection contemplative et vue d'ensemble rapidement dépeinte.

L'atelier a débuté par une présentation d'images d'œuvres d'artistes tels que Matisse, Dufy, Monet ou Signac, ayant un rapport fort avec la couleur et permettant d'aborder la notion de paysage. Puis les enfants se sont rendus au sein du parc de La Source avec l'artiste pour choisir un point de vue et le prendre en photo. Cette photo a servi de point de départ au travail de peinture et de composition qui a été réalisé par la suite.
Effectuant par groupes des recherches de couleurs, principalement autour du bleu et du vert, les enfants ont produit de nombreux monochromes sur papier qui ont été découpés en carrés ou en forme de feuilles dans l'objectif d'être collés sur fresque. La composition finale, résultat d'un beau travail collectif, offre un paysage aux couleurs lumineuses.

CieFile_LaPetite_LSLG_WEB"La Petite Sorcière"

Artiste : Cie File en scène

Créée dans l'Eure en 2014 par le comédien et metteur en scène Laurent Savalle, la compagnie File en scène s'intéresse au clown, aux arts de la rue , aux écritures contemporaines et surtout à l'endroit poétique où ces arts se rejoignent.

S'inspirant du conte pour enfant "La Petite Sorcière" de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez, l'artiste a invité les enfants à entrer dans un univers fantastique. L'histoire est celle d'une petite fille qui, en jouant dans le grenier de sa grand-mère, découvre un grimoire et apprend qu'elle appartient à une lignée de sorcières.
Les journées se sont organisées autour de jeux et d'exercices scéniques (gestion de l'espace, maîtrise de son corps et contrôle de ses émotions), de travail autour de la voix et de la respiration, et les enfants ont choisi avec l'artiste plusieurs passages du livre pour petit à petit construire leur spectacle.

Vacances de printemps : 27 - 30 avril

SautaiE_Capsule_LSLG_WEB"Capsule d'observation du paysage"

Artiste : Édouard Sautai

Né en 1965 à Grenoble, il vit et travaille à Vitry-sur-Seine. Édouard Sautai construit des formes reconnaissables qui rappellent le monde de l’enfance (ballons, cabanes, toupies…) et dont les formes s’inscrivent dans un jeu perpétuel entre vide et plein. Sa démarche artistique associe la sculpture à l’architecture et au design tout en soulignant le rapport de l’œuvre à l’espace, le contexte de présentation et le rapport au public. Elle procède tant d’une étude du territoire et de l’environnement, de l’histoire des formes et des traces laissées par l’homme : fouilles, empilements, empreintes, objets, constructions…

Les enfants de La Source et de centres de loisirs de la communauté de communes de Breteuil-sur-Iton ont construit une quatrième capsule d'observation du paysage dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique et culturelle (CLEAC), mis en place sur le territoire sous la conduite d'Edouard Sautai, pour l'année 2014-2015. Celle-ci a été vernie à l'issue de l'atelier dans le parc de la Poutière, à La Guéroulde, près de la rivière de l'Iton. Les enfants ont assemblé l'ensemble des pièces de bois, manipulé serre-joints, visseuses ou encore clés à cliquet pour construire cet observatoire en deux parties accolées, la première à destination des adultes, la seconde pour les enfants.

BoiffierA_Masques_LSLG_WEB"Masques d'oiseaux"

Artiste : Aurélien Boiffier

Né en 1981, il est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Poitiers. Sculpteur et photographe, il intervient régulièrement auprès des enfants en proposant notamment des ateliers autour du jardin et de la nature.

Cet atelier s'est inscrit dans le cadre d'un projet de spectacle de marionnettes imaginé par le peintre et sculpteur Gérard Garouste, qui sera présenté lors de la fête annuelle de la Source-La Guéroulde, le 19 septembre prochain. Plusieurs artistes interviennent au cours de l'année afin de réaliser, avec les enfants, costumes, décors, musique et mise en scène.
Lors de cette semaine d'atelier, le groupe d'enfants et d'adolescents a réalisé des masques d'oiseaux. Le premier jour a été consacré à l'explication du projet et à l'ébauche au crayon, qui a permis à chacun d'entre eux d'imaginer sa future création. Puis, à partir de casques de vélo utilisés comme supports, les enfants ont travaillé les formes de leurs oiseaux à l'aide de papier journal, de scotch et de fil de fer, qu'ils ont recouverts d'argile. Des moulages ont ensuite été réalisés en résine, avant d'être peints. Ces masques seront complétés par des costumes qui seront créés lors des vacances d'été.

Vacances d'hiver: 2 - 6 mars

RahbanJ_LaMer_LSLG_WEB"La Mer en voyage"

Artiste : Juliette Rahban

Née en 1991, elle est diplômée de l'Ecole d'art d'Epinal option design graphique (image et narration). Depuis 2012, elle propose des ateliers artistiques pour enfants. Elle se spécialise depuis peu dans la création de marionnettes.

L'artiste Juliette Rahban a souhaité aborder, avec les enfants, le thème du voyage et de la mer à travers la réalisation d'un livre géant d'environ deux mètres de haut, qui rappelle un mat de bateau, et où les pages sont accrochées telles des voiles.
La première journée a été consacrée à l'écriture de l'histoire avec la consigne de lister des mots en rapport avec le thème, puis de les rassembler en catégories de mêmes sonorités, le but étant de créer des phrases farfelues et chantantes.
Le reste de la semaine, les enfants ont travaillé en binômes pour imaginer une page et se lancer dans sa réalisation : peinture du décor (mer, sable, etc.), d'éléments (phare, poisson, etc.), collage de tissus, d'objets en papier mâché, création d'ouvertures au sein de la page... En fin de semaine, le résultat a été applaudi par le public, sensible au côté ludique des grandes pages mobiles, véritables invitations à se plonger dans l'histoire.

Vacances d'hiver: 23 - 27 février

MercierM_Extravagant_LSLG_W"Extravagant 2/création de costumes"

Artistes : Marion Mercier et Anne Jonathan

Passionnée par la couleur et la matière, Marion Mercier crée des costumes de scène depuis 1980. Elle y trouve un excellent terrain d’expérimentation et, séduite par les possibilités d’abstraction et les exigences techniques, devient spécialiste du costume de danse contemporaine. Elle collabore notamment depuis plus de trente ans aux créations de Jean-Claude Gallotta. En 1990, elle fonde le collectif Les Phosphorescentes en scène où, en tant que metteur en scène et plasticienne, elle crée des spectacles pluridisciplinaires pour le jeune public, propose des expositions, ainsi que de nombreux projets d’actions culturelles.
Costumière dans le théâtre, la danse et le cirque depuis trente-cinq ans, Anne Jonathan participe à de grands évènements tels que les défilés de la Biennale de la danse, à Lyon. Elle propose également, depuis dix ans, des formations autour du costume en structures d'insertion.

Dans le cadre du partenariat avec la marque de vêtements Petit Bateau, Marion Mercier et Anne Jonathan sont venues s'investir une semaine auprès des enfants dans le but de créer des costumes et des coiffes, en complément de celles déjà réalisées au cours de l'été dernier. Ces créations originales seront visibles lors d'un défilé de mode Petit Bateau au siège de l'entreprise en 2016.
Lors de cet atelier, les enfants ont pu réaliser entièrement les costumes, depuis l'ébauche sur papier, le choix de tissus et l'assemblage des couleurs. Ils ont ainsi pu explorer différentes techniques telles que le laçage, le tressage, le découpage, le nouage et le collage. D'autres ateliers menés à La Guéroulde et dans d'autres Sources lors de prochaines périodes de vacances seront programmés et permettront de réaliser de nouveaux accessoires, mais aussi de concevoir la musique et les décors du futur défilé.

Mondesmetalliques_LaNaissan"La Naissance de notre monde..."

Artiste : Les Monde métalliques

Ce collectif d'artisans et d'artistes est réuni autour d'une même matière, le métal, et d'un même objectif, la transmission. Dans cette optique, ils proposent des ateliers itinérants de création ou de démonstrations, encadrés par un ou plusieurs intervenants en fonction des projets et des demandes.

Autour d'un travail du métal à chaud et à froid, les jeunes ont réalisé une sculpture collective d'environ 1,5 mètres de haut et de profondeur sur 3 mètres de large et représentant un rideau de théâtre au cœur duquel jaillit un nouveau monde, illustré par des personnages fantastiques, comme surgissant d'une forme ovoïde en suspend. Réalisée en trois parties, cette sculpture illustre parfaitement le thème "Théâtral et féérique", abordé par l'ensemble des associations La Source au cours de l'année.

Programme 2014

Ateliers enfants-adolescents du mercredi

4e trimestre : 1er octobre – 17 décembre

HubertK_Boites_LSLG_WEB"Boîtes à rêves"
Artiste : Katia Hubert
Qu’il s’agisse de mises en scènes, d’installations ou encore de romans graphiques, cette artiste développe un univers porté par l’introspection et aborde des thèmes récurrents : la quête identitaire de personnages en proie à la folie, à l’exclusion, voire à la mise au rebut volontaire.

Chaque enfant a construit un univers imaginaire et farfelu dans une boîte à rêves où tout peut exister, selon ses envies. Les boîtes ont pour seules ouvertures un trou avec une loupe pour regarder à l'intérieur et un trou avec un jeu de miroirs. Une lampe est placée au plafond de la boite et la plonge dans une ambiance de conte et de mystère.
Les premières séances ont été consacrées à l'invention des personnages et de l'histoire, à la création du décor et au choix des dimensions de la boîte. Les séances suivantes ont eu pour objectif la réalisation de la boîte : à partir de carton, couper aux dimensions choisies, calculer les marges pour pouvoir coller différents morceaux ensemble, peindre la boite (choix des couleurs), en décorer l'intérieur (coudre des tissus, coller de la porcelaine...) et l'extérieur (créer les ouvertures, donner à la boîte une apparente vétuste), créer des personnages (choix des matériaux, choix de l'assemblage des différents objets choisis...) et les mettre en scène à l'intérieur.

Whats_BonBerger_LSLG_WEB"Le Bon Berger"
Artistes : Yéshé Henneguelle et Baptiste Mongis (Cie What's the foc)
Yéshé Henneguelle : né à Marseille en 1991, ce comédien a suivi des études de cinéma option théâtre à l'université de Paris-VIII tout en travaillant en tant que régisseur son et lumière. Il a également monté la compagnie Contrepied Productions avec laquelle il propose encore aujourd'hui des spectacles pour enfants.
Baptiste Mongis : né à Toulouse en 1990, il obtient un master en études théâtrales à Lyon, avant de créer, en 2011, le collectif What's the foc au sein duquel il est auteur et metteur en scène. Depuis 2013, il vit à Paris et, en parallèle de ses travaux d'écriture, intervient comme éclairagiste auprès de compagnies.

Cet atelier a été construit autour d'une libre adaptation du "Bon Berger" de Marcel Cremer, qui a permis aux enfants, en fin de trimestre, de présenter un spectacle d'une quinzaine de minutes, avec décors, mise en lumière et son. L'histoire raconte une lutte entre M. Léon et M. Marcel, deux bergers qui, accompagnés de leurs assistantes respectives, cherchent à récupérer les moutons de l'autre dans le seul but de s'enrichir. Au final, cette soif de pouvoir aboutira à une issue fatale, avec la mort des deux bergers, ce qui amènera les enfants à s'adresser ainsi au public d'adultes : "Nous, nous sommes les elfes/Nous sommes les fées qui volons parmi vous/Nous rions souvent/Nous rions beaucoup/Parfois aussi nous avons peur/Et nous nous cachons pour pleurer/De la bêtise dont parfois vous êtes capables."


3e trimestre

Il n'y a pas d'ateliers des mercredis lors de ce trimestre :
- en juillet et août : cf. ci-dessous les ateliers enfants-adolescents des vacances d'été
- en septembre : ateliers occupés par l'exposition annuelle

2e trimestre : 2 avril – 25 juin

BandrierF_LesPetits_LSLG_WE"Les Petits Scribouillis (1)"
Artiste : Florence Bandrier
Peintre, elle est diplômée de l'école de photographie l'EFET section photo. Travaillant l'encre sur papier, elle utilise les signes comme des images et les images comme des signes. Elle vit et travaille àParis.

Les enfants ont découvert le dessin à l’encre de Chine et aux encres de couleur ainsi que d'autres techniques plus classiques comme le feutre ou le pastel. Utilisant la plume et le pinceau, ils ont inventé leur propre alphabet sans en dévoiler le sens, jouant simplement avec le signe, avec la forme et la couleur. Par groupes de deux ou trois, ils ont ainsi réalisé un grand livre-objet sous forme d’un triptyque.
Un autre travail à l'encre de trois mètres de long, à partir de feuilles format A4, leur a également permis de bien mettre en valeur leurs écritures propres.
La visite de l'atelier de Florence Baudrier les a aussi conduits à développer, pendant tout le trimestre, des recherches en résonance avec les créations personnelles de l'artiste.

LeMinduA_Piece1_LSLG_WEB"Pièce radiophonique (1)"
Artiste : Arnaud Le Mindu
Guitariste, improvisateur, il compose pour la danse, le théâtre, la vidéo et collabore aussi à des projets menés par des plasticiens. Diplômé TX Son de l'INA, il travaille également comme monteur son pour de la post-production audiovisuelle et dans le cadre d'actions culturelles, en proposant des ateliers de créations sonores.

Pour créer une pièce radiophonique originale, les enfants ont écrit un texte sous forme de cadavre-exquis et  composé une ¬bande-son avec musique et voix, par le biais d'improvisations et d'expérimentations de sons amplifiés et d'instruments multiples. A la manière de l'artiste, ils ont ainsi joué de la guitare électrique à l'archer et tenté quelques expériences de voix dans le micro avec différents effets. Ils se sont aussi amusés avec des idiophones ou des "planches préparées", planches de bois sur lesquelles de petits objets (clous, ressorts...) sont fixés et contre lesquelles un micro est installé pour amplifier le son produit.
Au cours du dernier mois, une séance s'est déroulée au studio Le Silo, à Verneuil-sur-Avre (27). Les jeunes participants ont ainsi vécu une véritable expérience d'enregistrement et redécouvert le travail de l'écoute et de production sonore en groupe. Au final, un morceau a été créé à partir des propositions de chacun.

1er trimestre : 8 janvier – 26 mars

FischerH_Les-ecrits_LSLG_WEB"Les écrits animés"
Artiste : Hélène Fischer
Née en 1987, cette plasticienne est diplômée de l'Ecole des beaux-arts de Rouen depuis 2013. Son travail, construit autour de vidéos et d'installations, questionne les liens entre l'homme et l'objet. L'objet mécanique ou électrique peut-il lui aussi créer ? Ne serait-il pas un artiste qui s'ignore ?

A partir du jeu du cadavre exquis, les enfants ont écrit deux phrases surréalistes qui ont servi de base à la réalisation de deux vidéos en stop-motion. Dans un premier temps, ces phrases ont été illustrées de manière figurative par des dessins au feutre ou au crayon de couleur ou avec la technique du calligramme. Puis, au fur et à mesure des séances, les enfants les ont transcrites de façon plus abstraite, en volume, par l'utilisation de l'argile, en réalisant, par exemple, des suites de boules et de boudins, en s'inspirant du morse ou du braille. Après avoir été photographiées image par image, les étapes de travail ont été complétées par des prises de sons (bruitage et voix) pour finaliser les vidéos.

BerthelinC_Une_culture_LSLG_WEB"Une culture prend sa source ici"
Artiste : Cédric Berthelin
Né en 1982, il est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Caen. Par ses travaux, il cherche à mettre en évidence des questions liées au genre, à la nature et à la spiritualité. Sa pratique artistique passe tout d'abord par la création d'images (montages numériques, collages, photographies), mais aussi par un travail en volume (papier mâché).

Les enfants ont d'abord découvert des images illustrant des civilisations du monde entier et présentant toutes sortes de costumes et accessoires. En s’inspirant de ces documents, ils ont imaginé appartenir à une tribu et cherché à créer leur propre culture à travers une écriture personnelle, différents signes distinctifs et marqueurs d'identité. Ils ont ainsi réalisé des masques et des totems colorés en papier mâché, qu'ils ont agrémenté de logogrammes inspirés de l'Egypte antique ou des mayas.


Ateliers enfants-adolescents des vacances

Vacances de la Toussaint : 20 – 31 octobre

"SallabergerO_Mozart_LSLG_WEMozart et..."
Artistes : Oswald Sallaberger, Daniel Mayar, Amanda Pinto Da Silva
Oswald Sallaberger : né en 1966 à Innsbruck, en Autriche,  il est chef d'orchestre et violoniste. Vivant la musique comme une véritable communion, il se distingue en 1993 en recevant le prix de la Fondation Herbert von Karajan qui récompense les jeunes chefs d'orchestre. De 1998 à 2012, il est directeur musical de l'orchestre de l'Opéra de Rouen avant de continuer à travailler pour cette institution comme chef fondateur. Sa curiosité inextinguible emprunte tous les chemins, du répertoire classique et romantique à la musique contemporaine.
Daniel Mayar : cet artiste peintre a été formé à l’Ecole d’architecture de Normandie où il a enseigné comme maître de conférences pendant huit ans. Il est architecte DPLG et diplômé de l’International Academy of Architecture de Sofia (Bulgarie). Il réalise et conçoit des installations sonores et plastiques, anime des ateliers et monte des mises en scène pour le théâtre, l’opéra mais aussi dans l’espace public (défilés, spectacles, déambulations…). Il vit et travaille à Rouen et à Sotteville-lès-Rouen.
Amanda Pinto Da Silva : née à Récife (Brésil), cette artiste plasticienne vit en France depuis plus de vingt ans. Son travail se cristallise autour de la peinture, de la sculpture (bois, cuir, sable, terre, pigments et autres matériaux naturels), du dessin, de la gravure et d’installations organiques. Elle anime de nombreux ateliers, conçoit des décors et des scénographies pour des spectacles et des événements artistiques. Elle vit et travaille à Rouen et à Sotteville-lès-Rouen.

Amorcé par le chef d'orchestre Oswald Sallaberger lors d'un premier atelier en 2013 et travaillé avec lui depuis les vacances de printemps 2014, ce projet est basé sur la rencontre des enfants avec l'orchestre de l'Opéra de Rouen autour de la "Sérénade Haffner" de W.-A. Mozart.
L'investissement des artistes Daniel Mayar, Amanda Pinto Da Silva et Frédéric Maillard ainsi que la participation de quinze musiciens ont permis aux enfants de se consacrer, pendant ces vacances, à parfaire le travail de mise en scène de cette production musicale originale au travers des jeux d'ombres, avec des costumes et des accessoires mis à disposition par l'Opéra.
"Mozart et..." a été présenté le 5 décembre 2014 dans la nouvelle salle de spectacle de Conches-en-Ouche, dans l'Eure, et le 5 février 2015 à l'Opéra de Rouen.

Vacances de la Toussaint :20 – 24 octobre

"AmmoucheD_LeReve_LSLG_WEBLe Rêve"
Artistes : Djelali Ammouche et Lucille Arnaud (Cie What's the foc)
Djelali Ammouche : né en 1966, il a été formé au théâtre russe, à la danse contemporaine et au clown. En 2002, il prend possession du Petit Théâtre du pavé à Pontault-Combault, lieu mythique dans lequel Michel Simon créait et répétait ses spectacles, rénove les locaux pour y créer la compagnie "Les Ptits Bonhommes", du théâtre pour enfants joué par des enfants.
Lucille Arnaud : née en 1990, férue de littérature et de théâtre, elle a d'abord suvit une formation à la fois pratique et théorique en art dramatique à Besançon et à Toulouse. Elle suit actuellement des cours à Paris et participe à des créations théâtrales collectives ainsi qu'à des lectures radiophoniques.

Les deux premiers jours d’atelier ont été consacrés à la prise de conscience de l'espace, de son corps, de ses mouvements et de ceux des autres par le biais d’exercices (relaxation, échauffement, etc.) et de jeux de théâtre (jeux de miroir, d’improvisation, etc.), ce qui a permis aux enfants de faire connaissance et d'apprendre à s’écouter les uns et les autres.
Les jours suivants ont été dédiés à la préparation d'un petit spectacle ayant pour thème "Le rêve" et racontant les songes d'une jeune fille endormie, avec l'apprentissage de deux à trois phrases par enfant, la réalisation de masques en plâtre, la recherche et la mise en place d'éléments de décor (voiles et tissus permettant des jeux d'ombres, installation de différentes sources de lumière) dans l'objectif de créer un univers onirique dans lequel des personnages énigmatiques évoluent.

Vacances de la Toussaint : 27 – 31 octobre

"HubertK_LeDur_LSLG_WEBLe Dur et le Mou"
Artiste : Katia Hubert
Qu’il s’agisse de mises en scènes, d’installations ou encore de romans graphiques, cette artiste développe un univers porté par l’introspection et aborde des thèmes récurrents : la quête identitaire de personnages en proie à la folie, à l’exclusion, voire à la mise au rebut volontaire.

Une visite dans l’atelier de l'artiste, en résidence à La Source-La Guéroulde au cours du trimestre, pour y découvrir son travail personnel (sculpture en fer pour couper du bois, avec ajout de matériaux mous tels que laine, tissus, etc) a permis aux enfants d’aborder ce qu’est la sculpture et de chercher à réaliser leurs propres travaux à partir de matériaux composites. Pour le dur : le bois ; pour le mou : la laine,des  tissus, du coton.
Les enfants ont ainsi créé une grande sculpture en binôme et une plus petite de manière individuelle, qu’ils ont  rapportée chez eux.
Un vrai travail de réflexion (quels matériaux utiliser ? Sous quelles formes ? Comment et où fixer ?) et de construction (assembler, scier, percer, plâtrer, coudre, etc) s’est opéré durant lasemaine.
A la fin de l'atelier, les enfants ont également conçu une ville miniature, baptisée a posteriori "Electroville", à partir d'argile (modelage de personnages, d’animaux, d’une voie ferrée, de maisons, de bateaux...).

Vacances d'été : 25 – 29 août

LoeweA_Abecedaire2_LSLG_WEB"Abécédaire (2)"
Artiste : Alexandra Loewe
Diplômée de l’ESAG Penninghen et de l'Ecole supérieure d’arts graphiques et d’architecture intérieure de Paris, cette artiste multimédia travaille un langage dyadique où le conscient et l’inconscient, le corps incarné et l’esprit, le temps linéaire et l’aléatoire se rencontrent. Elle vit et travaille à Paris.

Avant même d'apprendre à lire et à écrire, notre connexion au monde débute par le toucher et l'oralité. Par différentes expériences, les enfants - alias Braco, Nina la Cuisinière, Robin le Renard, Mme Dessin, Anouck, le Chat Soleil, Adie, Michael le Magicien, Serpent de Lune et Modern Jazz - ont été invités à retrouver l'amorce des toutes premières formes de langage en créant leurs propres alphabets. Puis, après avoir réalisé un travail autour de l'empreinte, ils ont soufflé à l'encre des "sons de prédilections" liés à leurs identités sur des feuilles de partitions.
Une installation a ensuite été réalisée, telle un tableau riche, exprimant les différences de chacun.

Yeno_Slam_LSLG_WEB"Slam"
Artiste : Yeno
Diplômée en Ethnologie de l'université de Paris-VIII, elle anime aujourd'hui des ateliers slam et poésie dans les écoles, les associations de quartier et au théâtre La Fabrique Ephéméride de Val-de-Reuil (27).

"Ne rien gommer, ne rien effacer, respecter et écouter l’univers de l’autre" ont été les maîtres-mots de cette semaine. Après avoir choisi un pseudonyme, les jeunes sont passés à l’écriture, à l’illustration de slams sur fond sonore d'artistes (McLean, Nada, Pilote le Hot, Paul Cash ou Saul Williams) sans oublier des exercices scéniques autour de la respiration et de la voix. Ils ont ainsi créé des textes empreints de sensibilité, des dessins à l'encre soufflée et une série de portraits photographiques.
En fin de semaine, au studio de création, tous ont lu ou déclamé leurs textes sur la musique de leur choix. Le public présent pour l'occasion est sorti conquis par le jeu scénique, la créativité des jeunes et la bonne dynamique du groupe.

Vacances d'été : 18 – 22 août

LSLG_spectacle-marionnettes_1_WEB"Sors, il y a une surprise dehors..."
Artistes : Jean-Louis Fournier, Gérard Garouste et Jonathan Pontier
Jean-Louis Fournier : cet auteur, réalisateur et metteur en scène a publié de nombreux essais drolatiques dans la pure veine de Pierre Desproges, avec lequel il a réalisé "La Minute nécessaire de M. Cyclopède", émission de télévision humoristique française diffusée dans les années 1980. Créateur de "La Noiraude" et d'"Antivol, l'oiseau qui avait le vertige", séries télévisées d'animation, il a également écrit plusieurs ouvrages, parmi lesquels "Où on va, papa ?"(Prix Femina 2008) et "Veuf", en 2011.
Gérard Garouste : peintre et sculpteur, président-fondateur de La Source, est représenté par la galerie Templon à Paris et expose régulièrement ses œuvres en France et à l'étranger. Une rétrospective intitulée "Le Classique et l'Indien" lui a été consacrée à la Villa Medicis en 2009. Courant 2015, son travail sera accueilli à la Fondation Maeght.
Jonathan Pontier : ce musicien, né en 1977, est un compositeur autodidacte poly-instrumentiste qui a découvert la musique contemporaine à l'âge de 16 ans. Depuis, il n'a cessé d'écrire des projets musicaux mélangeant les genres, en dehors de tout académisme musical.

Les trois artistes se sont engagés cet été dans la réalisation d'un projet de spectacle musical de marionnettes. Pendant une semaine, douze enfants se sont donc investis dans un atelier mêlant écriture, musique, dessin et peinture autour de l'histoire d'un oiseau qui ne veut pas sortir de son œuf malgré les sollicitations de sa mère.
Cette première rencontre, marquée par des ébauches de textes mis en musique et des esquisses de personnages, a permis de construire les bases du projet, qui devrait voir le jour courant 2015. Une autre semaine d'atelier, programmée aux vacances d'automne prochaines, permettra d'ores et déjà de réaliser les premières marionnettes...

Vacances d'été : 11 – 14 août

Extravagant_E.Garouste_aout14_1_WEB"Extravagant"
Artistes : Pascal Humbert, Elizabeth Garouste et Pascale Laurent
Pascal Humbert : styliste, vit et travaille à Paris. En 2009, suite à une proposition de Philippe Starck, il se lance avec Catherine Traore, créatrice, dans la création d'uniformes de pilote, hôtesse, cuisinier, femme de chambre. Plus de mille costumes et accessoires seront ainsi créés, respectant des contraintes techniques (tissus lavables) tout en proposant un design couture. Ils créent ensuite, en 2012, la boutique Nouvelle Affaire, à Paris. Cette boutique-galerie-laboratoire propose un concept assez singulier : chaque mois, un artiste est invité à inventer une production sur mesure pour cet espace, ainsi qu'un ensemble de vêtements, accessoires, objets, numérotés et vendus en édition limitée.
Elizabeth Garouste : designer et plasticienne, elle se consacre, ces dernières années, à la création de pièces uniques. En 2011, elle a exposé, pour la première fois ses dessins à l’encre à la galerie Polad-Hardouin. Elle est membre fondateur de La Source.
Pascale Laurent : illustratrice, elle a collaboré avec de grandes marques de luxe et de la mode et a aussi illustré des livres, des portfolios, des magazines. Elle collabore actuellement avec le designer Philippe Starck.

Dans le cadre d'un partenariat sur trois ans avec la marque de vêtements Petit Bateau, les trois artistes se sont investis une semaine auprès des enfants pour leur faire réaliser des coiffes toutes plus extravagantes les unes que les autres. Ces créations originales, fixées sur des structures métalliques, ont été confectionnées à partir de pompons, de nattes ou encore de tissus encollés sur carton.
Elles marquent le début d'un projet de défilé de mode entièrement conçu par les enfants, sous la direction de Pascal Humbert, en collaboration avec d'autres artistes et créateurs,
Les ateliers à venir permettront de créer d'autres accessoires ainsi que des tenues, uniquement réalisés à partir des célèbres tissus rayés de Petit Bateau, offerts par la marque, mais aussi la musique et les décors. A suivre !

Vacances d'été : 4 – 8 août

LaloyA_Sicatechante_LSLG_WE"Si ça te chante..."
Artistes : Aurore Laloy et Emilien Malaussena
Aurore Laloy : née en 1973, elle obtient une maîtrise de Lettres modernes à l'université de Paris-VII en 2002. Elle mène aujourd'hui des ateliers d'écriture, réalise une émission de radio bimensuelle sur Radio Libertaire dédiée à la poésie sonore et à la performance et anime le Service des urgences poétiques, association dédiée aux nouvelles formes d'écriture et aux pratiques artistiques pluridisciplinaires.
Emilien Malaussena : né en 1980, il obtient une maîtrise de philosophie à l'université de Paris-XII en 2003 puis un master pro "Mise en scène et dramaturgie" à l'université de Paris-X en 2009. Il travaille actuellement comme comédien et metteur en scène.

Pour cette semaine de création de chansons, les enfants ont commencé par jouer avec les mots en mélangeant les noms de leurs animaux préférés afin d'imaginer des monstres rigolos. Au pays des "animages", on trouve donc le mouchon, le hérichat, l'araiquin blanc, le raton sinsson et le serpentpapimouette !
Après les avoir dessinés et imité leurs cris, les jeunes participants ont improvisé une histoire les mettant tous en scène. La création de rimes et la mise en sons à l'aide de percussions ont fait naître quelques comptines amusantes, interprétées de manière tout à fait originale lors de séquences d'enregistrement. Elles ont été chorégraphies pour une représentation plus que réussie le dernier jour d'atelier !

Whatsthefoc_AuPied_LSLG_WEB"Au pied du mur sans la porte"
Artistes : Djelali Ammouche et Lucille Arnaud (Cie What's the foc)
Djelali Ammouche : né en 1966, il a été formé au théâtre russe, à la danse contemporaine et au clown. En 2002, il prend possession du Petit Théâtre du Pavé à Pontault-Combault, lieu mythique dans lequel Michel Simon créait et répétait ses spectacles. Il le rénove pour y créer la compagnie "Les Ptits Bonhommes", du théâtre pour enfants joué par des enfants.
Lucille Arnaud : née en 1990, férue de littérature et de théâtre, elle suit une formation à la fois pratique et théorique en art dramatique à Besançon et à Toulouse. Elle suit actuellement des cours à Paris et participe à des créations théâtrales collectives ainsi qu'à des lectures radiophoniques.

Lors des deux premiers jours d'atelier, par des jeux de théâtre selon la méthode de Pina Bausch, des jeux de miroir et d’improvisation, les enfants ont appris à se connaître, à s’écouter, à prendre conscience des mouvements de l’autre et de l'espace. Puis, les artistes leur ont proposé de travailler un scénario à partir de textes de Léo Ferré et de Jacques Prévert.
L’énergie du groupe a rapidement permis aux enfants de trouver leur place sur scène et chacun a choisi un texte lui correspondant. Tous ont réussi à surmonter l’un des premiers obstacles du comédien, le trac, en présentant un spectacle plein d’émotions lors de la restitution aux parents.

Vacances d'été : 28 juillet – 1er août

DeBastierO_Delivre_LSLG_WEB"Délivre-moi ! Des mots aux objets"
Artiste : Olivier de Bastier
Né en 1965 à Marseille, il a suivi des études à l'Ecole des beaux-arts de Marseille et à l'Ecole des arts appliqués de Vevey, en Suisse. En 2001, il a ouvert son studio de création à Paris et réalise depuis des aménagements et du mobilier original pour les particuliers et pour l'événementiel.

En préambule à cet atelier, les enfants ont découvert ce qu'ils allaient faire à travers un petit film présentant le travail personnel de l'artiste. Puis, ils ont eu pour mission de fabriquer des étagères à partir de chutes de bois, sans les couper, les mesurer ou les transformer, mais en les gravant et en les peignant simplement en noir pour réaliser un ensemble mobilier cohérent.
Pour libérer leur imagination, les enfants ont d'abord eu pour consigne d'écrire de manière spontanée des mots ou des lettres au pinceau et à la peinture noire sur des feuilles de papier rassemblées sur une grande fresque. Puis ils ont gravé des lettres et des mots dans des chutes de bois à l'aide de gouges. En utilisant les différents morceaux ainsi travaillés et peints en noir, ils ont fabriqué deux grandes étagères destinées au rangement de livres.

Vacances d'été : 21 – 25 juillet

SkoniecznyW_Contes_LSLG_WEB"Contes"
Artiste : Wanda Skonieczny
Née à Aix-en-Provence en 1973, elle obtient une maîtrise d'arts plastiques à l'université de Strasbourg en 1997. Elle développe des projets d'interventions auprès de publics divers (milieux scolaire, hospitalier, centres sociaux) et est chargée de cours en université.

Inspirés par des dégâts provoqués lors d’une tempête dans le parc de La Source, les enfants ont commencé par inventer des histoires autour d'un arbre foudroyé et à imaginer des situations et des personnages en lien avec ce phénomène. Grâce à des costumes mis à leur disposition, ils ont ainsi fait naître deux oiseaux hagards perchés sur les branches de l'arbre cassé. Ils se sont ensuite baladés dans le parc de La Poultière, le village et les bois de La Guéroulde, et ont imaginé de nouvelles histoires mettant en scène un jeune moine près de l'église, un enfant perdu rencontrant un renard, des enfants-loups et trois grâces apparaissant dans la forêt...
L'ensemble de ces histoires et situations a servi de support à un travail photographique de l'artiste, en parallèle duquel les enfants ont constitué une banque d'images numériques réalisées par eux.
En fin de semaine, Arnaud Le Mindu et Catherine Exbrayat, musiciens en résidence à La Source, se sont joints au groupe pour participer à la création d'une nouvelle scène dans laquelle un satyre joue avec des enfants.

Vacances d'été : 15 – 18 juillet

BandrierF_Les-Scribouillard"Les Scribouillards"
Artiste : Florence Bandrier
Peintre, elle est diplômée de l'école de photographie l'EFET section photo. Travaillant l'encre sur papier, elle utilise les signes comme des images et les images comme des signes. Elle vit et travaille à Paris.

Le premier jour d’atelier, les enfants ont été invités à imaginer leur propre écriture, d’abord à l'aide de feutres et de pastels, puis avec des plumes et de l’encre de couleur. Lorsqu’ils sont devenus des "scribouillards" confirmés, ils ont pu, chacun leur tour, s'appliquer à restituer ligne par ligne leur écriture sur des feuilles de papier grand format (90 cm x 190 cm) provenant de Mongolie. Guidés par Florence, ils ont réalisé dix parchemins sur lesquels chaque écriture, posée l’une après l’autre sur fond noir ou blanc, forme un ensemble graphique harmonieux. Les parchemins ainsi réalisés ont ensuite été roulés pour obtenir de grands cylindres auxquels un système d'éclairage a été intégré.
En parallèle, les enfants se sont adonnés à des recherches graphiques à l'aide d'encre noire et de pastels sur des petites bûches de bois qui ont permis de finaliser le travail d'installation.

Boiffier-A_Caisses2_LSLG_WE"Caisses à savon (2)"
Artiste : Aurélien Boiffier
Né en 1981, il est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Poitiers. Sculpteur et photographe, il intervient régulièrement auprès des enfants en proposant notamment des ateliers autour du jardin et de la nature.

Lors de cette semaine, les jeunes ont eu pour objectif de réaliser des caisses à savon performantes : une bonne direction, un châssis solide et un système de freinage pour pouvoir être compétitives !
Par groupes, ils ont utilisé des matériaux de récupération (pédales de vélos, roues de fauteuils médicaux, volants, etc.) pour confectionner leurs voitures. Positionnant d'abord au scotch leur châssis au sol, ils ont ensuite poursuivi chaque jour la réalisation de leurs engins : démonter, fixer, gonfler, monter les roues, souder l’armature du châssis et autres étapes de montage avec l’aide de l’artiste. Le dernier jour a été consacré à la décoration des voitures, à leur personnalisation avant de les tester dans le parc de La Poultière.

Vacances d'été : 7 – 11 juillet

GeninS_Abecedaire1_LSLG_WEB"Abécédaire (1)"
Artiste : Cendrine Genin
Cette auteur et photographe est titulaire d’un master Droit de l’enfant obtenu à Paris-8 en 2008. Elle est aussi diplômée de l’école de photographie de Clarensac depuis 2010. Sensible à l’univers de l’enfance, elle est directrice de l'association Envols d'enfance et auteur en littérature jeunesse. Elle vit et travaille entre la Belgique et la France.

Dans l'objectif de réaliser un abécédaire lors de plusieurs ateliers menés dans les différentes Sources, l’artiste a proposé aux enafnts, pendant cette semaine à La Guéroulde, de créer deux planches inspirées des planches encyclopédiques de Diderot et D'Alembert : la première, composée uniquement de lettres et de calligraphies inventées pour l’occasion ; la seconde, à base de symboles inspirés de livres et d'encyclopédies.
Après s’être appropriés le projet en réalisant une série de dessins et divers croquis au crayon et aux feutres, les enfants ont formalisé chacun deux planches de gravure sur bois, de format A3. Après les avoir sculptées à l’aide de gouges, ils ont procédé à l'encrage et au passage sous presse afin d’imprimer leurs créations sur papier vélin, avec un encrage noir pour les planches calligraphiées et un encrage bleu pour les planches contenant des symboles et des séries d’objets.

MoutiJ_Au-fil2_LSLG_WEB"Au fil de l'histoire (2)"
Artiste : Jocelyne Mouti
Tapissière de formation et titulaire d'un BTS de plasticienne de l'environnement, elle passe actuellement un brevet professionnel de la Jeunesse, de l'Education populaire et du Sport pour lequel elle est en stage à La Source-La Guéroulde depuis novembre 2013.

Lors d’un temps de lecture en début de semaine, les enfants ont découvert qu’il existe des histoires sans texte, où chaque image permet au lecteur de laisser libre cours à son imagination et d'inventer sa propre histoire. Puis, par des jeux d’écriture, ils se sont amusés avec les mots pour devenir auteurs et écrire des histoires. Pour finir, les écrivains en herbe sont tous devenus des "illustrateurs-couturiers" : ils ont choisi un de leurs textes et, seul ou en binôme, l’ont mis en forme sur un carré de tissu blanc, par application de tissus de couleur, de broderies et de peinture. Chaque page de leur histoire ainsi illustrée est devenue la face d’un coussin "oreiller" et les enfants ont réalisé huit créations originales.
Cet atelier s'inscrit dans un projet global de mise en œuvre d'un espace détente et coin lecture à La Source-La Guéroulde, imaginé par Jocelyne Mouti dans le cadre de son stage.

Vacances de printemps : 28 avril – 2 mai

LeMinduA_Piece2_LSLG_WEB"Pièce radiophonique (2)"
Artiste : Arnaud Le Mindu
Mini-biographie : cf. ci-dessus

Cet atelier avait pour objectif d'initier les enfants à l'écoute musicale et à la création en groupe. L’artiste leur a ainsi proposé d'explorer tout un panel de sons amplifiés issus d'une guitare préparée, augmentée d'effets électroniques simples, de planches équipées de micro-contacts permettant de faire ressortir le son de tout objet mis en contact avec elles, d'idiophones...
Tout au long de la semaine, les enfants ont joué ensemble, ce qui leur a aussi appris à se concentrer et à écouter les autres.
Le 30 avril, ils sont allés à l'association Le Parc de Breteuil-sur-Iton (27) pour une interview et une séance d'improvisation enregistrée pour la web radio Le Parc, animée par un groupe de jeunes.

Vacances de printemps : 22 – 25 avril

MoutiJ_Aufil1_LSLG_WEB"Au fil de l'histoire (1)"
Intervenante : Jocelyne Mouti
Tapissière de formation et titulaire d'un BTS de plasticienne de l'environnement, elle passe actuellement un brevet professionnel de la Jeunesse, de l'Education populaire et du Sport pour lequel elle est en stage à La Source-La Guéroulde depuis novembre 2013.

Au début, il y a un livre. Dans le livre, il y a une ¬histoire. Dans l’histoire, il y a des personnages... À partir de la lecture de plusieurs livres, les enfants ont imaginé, cousu et réalisé en groupe quatre personnages sous forme de coussins : un loup, une fleur, une tortue et un poussin. Ils se sont tout de suite approprié ces gros coussins, garnis de microbilles de polystyrène, destinés au futur coin lecture, qui sera prochainement aménagé dans les locaux de l’association. Ils ont d’ailleurs apprécié s’y détendre en fin de semaine !
Leur réalisation s'inscrit dans le projet global de réalisation d'un espace de détente imaginé par Jocelyne Mouti, dans le cadre de son stage. Les participants sont également repartis chez eux avec un coussin de plus petite taille.

Vacances de février : 3 – 7 mars

FischerH_Imprimer_LSLG_WEB"Imprimer les mouvements"
Artiste : Hélène Fischer
Née en 1987, cette plasticienne est diplômée de l'Ecole des beaux-arts de Rouen depuis 2013. Son travail, construit autour de vidéos et d'installations questionne les liens entre l'homme et l'objet. L'objet mécanique ou électrique peut-il lui aussi créer ? Ne serait-il pas un artiste qui s'ignore ?De l'invention de la presse à imprimer par Gutenberg à aujourd'hui, les innovations techniques en termes d'impression de textes n'ont cessé de se développer. Et si l'artiste peintre et le dessinateur utilisaient eux aussi leurs propres machines à réaliser des œuvres ?

Au cours de cette semaine d'atelier très expérimentale, en se basant sur l'œuvre de l'artiste Jean Tinguely, les enfants ont été amenés à bricoler diverses machines à partir de bouteilles, d'un tourne-disque, d'un sèche-cheveux ou encore d'un diffuseur électrique d'huiles essentielles qui leur ont permis de produire toutes sortes de dessins.


BerthelinC_Les-Couleurs_LSL"Les Couleurs des Lenrikynl"
Artiste : Cédric Berthelin
Né en 1982, il est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Caen. Par ses travaux, il cherche à mettre en évidence des questions liées au genre, à la nature et à la spiritualité. Sa pratique artistique passe tout d'abord par la création d'images (montages numériques, collages, photographies), mais aussi par un travail en volume (papier mâché).

Les enfants ont été invités à concevoir leur groupe comme une ethnie à part entière et se sont baptisés "les lenrikynl". Fabrication de costumes, de masques et d'accessoires à partir de carton, de tissus, de papier colorés et de peinture... Les enfants ont recherché les matériaux correspondant le mieux à la création de leurs personnages et de l’individualité propre à chacun d’entre eux. Sont ainsi apparus les personnages excentriques de Roboforme, une petite fille bleue qui aime beaucoup les fruits et les légumes, Kiki Déguisé, qui s'est échappé d'un zoo et recherche son copain le lion, Nutella, l'ange vert et six autres individus tout aussi étonnants !

Vacances de février : 24 – 28 février

FerreD_Manipulation_LSLG_WE"Création et manipulation autour du cirque"
Artistes : Cathie Couronne et David Ferré
Cathie Couronne : comédienne, clown et metteur en scène, elle a été formée à l'Ecole Jacques Lecoq et a suivi les cours de Philippe Gaulier. Humour, jeux, rire et générosité caractérisent la compagnie Cathie Couronne, qu'elle a créé en 2004 pour proposer des spectacles engagés, en résonance directe avec notre société.
David Ferré : diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Rouen, il s'est ensuite spécialisé dans le cinéma d'animation à l'Ecole des Gobelins. Nourri par le cinéma de Méliès ou d'artistes contemporains comme Blu ou Donato Sansone, ce plasticien et vidéaste se positionne en "montreur de rêves".

Cet atelier a fait découvrir aux enfants et aux adolescents le monde du cirque contemporain. Plus précisément, ils ont imaginé et réalisé des personnages à taille humaine inspirés des jouets articulés de l'enfance, à partir de polystyrène extrudé, de mousse ou encore de latex peints. Ils ont également appris à les manipuler ou à les porter, créant ainsi des numéros de cirque destinés à être intégrés au projet final, lors d'une restitution au studio de création de l’association, les 27 et 28 mai.Cet atelier s'est inscrit dans un projet CLEAC (Convention locale pour l'Education artistique et culturelle) proposé par la DRAC de Haute-Normandie et visant à développer des activités artistiques et culturelles auprès des jeunes du canton  de Breteuil-sur-Iton, à la fois sur le temps scolaire et extrascolaire.

BoiffierA_Caisses_LSLG_WEB"Caisses à savon (1)"
Artiste : Aurélien Boiffier
Né en 1981, il est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Poitiers. Sculpteur et photographe, il intervient régulièrement auprès des enfants en proposant notamment des ateliers autour du jardin et de la nature.

Jusqu'aux prochaines vacances d'été, plusieurs ateliers sont menés conjointement par La Source, l'association Le Parc de Breteuil-sur-Iton et les centres de loisirs de la communauté de communes du canton de Breteuil-sur-Iton, autour de la construction de caisses à savon.
Ce petit véhicule, réalisé à partir de différents éléments de récupération (roues de vélo, planches en bois, objets divers…), sert d’outil pour aborder les notions d’écomobilité et d’éducation au développement durable.
Pendant cette semaine d’atelier, les enfants, accompagnés de parents bénévoles, ont donc imaginé et construit trois voiturettes composées de bois, de métal et de divers éléments de récupération. Ils ont ainsi appris à bricoler et à utiliser scie sauteuse, perceuse, tournevis… Les adultes présents le jour du vernissage en étaient ébahis !

Cet atelier s'inscrit dans un projet global qui se finalisera en juillet lors d'une journée festive à La Source-La Guéroulde, en collaboration avec divers partenaires du territoire et "Les Sourciers", le comité de parents de La Source.


Programme 2013

Ateliers enfants-adolescents du mercredi

4e trimestre : 6 novembre – 18 décembre

RemyA_Etre2_LSLG_WEB"Autour de "Être" (2)"
Artiste : Héloïse Rémy / Compagnie Lamadeo
Née en 1972, elle pratique la danse classique au Conservatoire de Rouen avant d'étudier la médecine. A l'université, elle découvre la création chorégraphique et délaisse ses études médicales pour se consacrer pleinement à la danse. En 1996, elle s'établit au Québec, où elle poursuit sa formation et fonde la compagnie Lamadeo, avant de revenir en France en 2011.

Tout comme l'atelier proposé par l’artiste pendant les vacances d'automne, celui-ci a été axé sur son travail chorégraphique, développé dans son spectacle solo intitulé "Être".
Au sein du studio de création, les enfants ont ainsi abordé la thématique des cinq sens : le toucher, la vue, l'ouïe, le goût et l'odorat, en cherchant, par exemple, à prendre conscience des sensations de leurs corps, à illustrer différents goûts en mouvements (le sucré, le salé, l'acide, l'amer), à danser en solo ou en duo...
L'ensemble de ces étapes de recherche a ainsi permis de créer une petite chorégraphie présentée devant un public de parents le dernier jour d'atelier.

BarreA_Kyrielles_LSG_WEB"Kyrielles, histoires et décors"
Artiste : Angélique Barré
Cette artiste a obtenu son BMA Graphisme et Décors en 2005 et est aussi diplômée d’un BTS Communication visuelle. Parallèlement à la conception d’espaces de décoration et d’aménagements d’intérieur, elle est aussi intervenante artistique auprès d’enfants, d’adolescents et de familles.

Cet atelier s'est inspiré de la comptine "Trois Petits chats", que les enfants connaissent tous. Dans cette chansonnette, construite en boucle, chaque nouveau mot commence par la syllabe qui finit le mot précédent. En revanche, elle ne présente aucune logique ni sens particulier, d'où un côté très ludique ! Suivant ce principe, les enfants ont inventé une histoire sans queue ni tête : "Trois sourciers, Scier du bois, Bois du lait...", qui les a ensuite conduits à concevoir de petites maquettes individuelles illustrant les mots employés. Au final, disposées en cercle, ces maquettes et un enregistrement des enfants forment une installation sonore très gaie !

3e trimestre

Il n'y a pas d'ateliers des mercredis lors de ce trimestre :
- en juillet et août : cf. ci-dessous les ateliers enfants-adolescents des vacances d'été
- en septembre : ateliers occupés par l'exposition annuelle

2e trimestre : 3 avril – 26 juin

robuschiylgleherosWEB"Le Héros de bouts"
Artiste : Yves Robuschi
Diplômé de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Dijon, ce plasticien essaie de rendre visible une multiplicité d'expériences sensorielles qu’il tire de ses cheminements artistiques ou extra-artistiques. Il vit et travaille à Paris.

Les enfants ont réalisé des représentations en plans successifs d'univers personnels et fantaisistes, issus de leurs rêveries et de leur imagination, à partir de deux planches en bois collées à angle droit. Ces dernières ont servi de supports à leurs créations réalisées à partir d’éléments de récupération, de découpages et de collages de magazines, de dessins, de photos, de peintures... Ces créations ont amené parallèlement chaque enfant à choisir un héros - un chevalier, une fée, une fleuriste, un robot… - avant de l’intégrer à sa maquette, comme personnage principal.


reantplgsuivezWEB"Suivez les guides..."
Artiste : Pauline Réant / Compagnie Boublinki
Après être entrée au Conservatoire national de région d'art dramatique de Poitiers, Pauline Réant obtient en 2003 une licence en Arts du spectacle/Théâtre à l'université Sorbonne nouvelle-Paris 3. Elle se forme ensuite au jeu clownesque et aux techniques du cirque (jonglages et équilibres). En 2004, elle fonde la compagnie Boublinki, à Rouen.

Pendant six mercredis, les enfants ont découvert le travail scénique. Comment occuper l'espace seul ou à plusieurs ? Comment être à l'écoute de l'autre ? Ces questions ont été abordées à travers des jeux théâtraux variés, sous forme d'improvisations. Pour incarner le personnage du clown, ils ont commencé par sculpter des nez rouges adaptés à la forme de leurs visages avant de s’habituer à les porter. Chacun d’entre eux a ensuite créé son propre clown : triste, rêveur, joyeux... Chacun a été photographié avec son nez, dans un lieu de La Source qu'il affectionne.
A la fin de l’atelier, ils ont proposé une représentation à leurs parents.

1er trimestre : 9 janvier - 27 mars

B_BIGO_LG_Laboratoire_WEB"Laboratoire"
Artiste : Benoit Bigo
Né en 1987, ce peintre est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Rouen depuis 2012. Utilisant des techniques mixtes telles que l'aérosol, l'huile ou l'acrylique, il qualifie sa peinture comme étant purement physique et non illustrative.

Avec ce tout jeune artiste, les enfants ont expérimenté différentes techniques graphiques sur papier ou châssis entoilés. Après avoir réalisé des peintures figuratives à l'acrylique ou à l'encre, ils ont ensuite utilisé des pastels à l’huile. Pas de dessin à proprement parler cette fois-ci : il fallait se positionner en tant que technicien ou chercheur, faire fondre les pastels grâce à un décapeur thermique et un appareil à raclette, et réaliser un tableau commun à partir du mélange de couleurs obtenu.
La  dernière étape a  été la réalisation, sur deux grandes toiles, de graffs aux couleurs vives  représentant des monstres : Mickey maléfique, citrouille angoissante ou mort-vivant...

L_VRIGNAUD_LG_Allez_WEB"Allez, roulez, roulez"
Artiste : Lucille Vrignaud
Née en 1986, cette plasticienne est diplômée de l'Ecole supérieure des arts décoratifs et de l'Ecole des beaux-arts de Paris. Elle aime expérimenter son quotidien, qu'elle considère comme le moteur de son imagination et de sa pratique artistique.

L’homme dit avoir inventé la roue il y a 5 500 ans... Mais, il y a quelques milliards d’années, on pouvait déjà retrouver le procédé d’un anneau tournant sur lui-même chez certaines bactéries ! Lors de cet atelier, les enfants ont d'abord dessiné ou créé des collages papier de roues en deux dimensions, avant de passer à un travail de construction en trois dimensions, avec du carton, du bois, des pistolets à colle ou des clous. Petites roues discrètes ou grandes roues colorées ont été réalisées avec des idées très différentes quant à leur utilisation : roue d'engin spatial, roue de vélo ou de tracteur...

Ateliers enfants-adolescents des vacances

Vacances de la Toussaint : 28 – 31 octobre

BarreA_LePoids_LSLG_WEB"Le Poids des mots"
Artiste : Angélique Barré
Cette artiste a obtenu son BMA Graphisme et Décors en 2005 et est aussi diplômée d’un BTS Communication visuelle. Parallèlement à la conception d’espaces de décoration et d’aménagements d’intérieur, elle est aussi intervenante artistique auprès d’nfants, d’adolescents et de familles.

Les enfants ont réfléchi au poids des mots et à leur impact dans le langage courant ou comment une expression telle que "Je t’aime !" peut avoir autant de répercussions sur une personne qu’une insulte telle que "T’es bête ou quoi !". Cette réflexion s'est ensuite traduitepar un travail de sculpture, de bricolage, de graphisme ou encore de mise en scène.
Dans un premier temps, ils ont réalisé puis installé deux sculptures sur une balance indiquant le même poids, pour illustrer l'importance des mots : la première, petite, en fil de fer, traduisant un mot doux : "Je t’aime !" et la seconde, de deux mètres de haut environ, en polystyrène, illustrant le mot "débile".
Puis, ils ont répertorié tous les mots susceptibles d'avoir une influence (positive ou négative) sur eux avant de les inscrire sur des boules en papier suspendues de telle manière qu'elles invitent le spectateur à passer la tête dedans. La boule "positive" a été installée en hauteur (les mots peuvent élever la personne) tandis que la boule "négative" a été mise près du sol, obligeant à se baisser pour l’enfiler (les mots peuvent rabaisser quelqu’un).
Un travail de calligrammes sur des portraits photo a également conduit les enfants à s’exprimer sur des situations plus personnelles : par exemple, pour exprimer des paroles qui rendent un enfant heureux, un calligramme représentant des ailes a été écrit sur une photo montrant un enfant souriant. De la même façon, un calligramme en forme de main, symbolisant une claque, a été inscrit sur le visage d’un enfant malheureux...

BrienV_Je-est_LSLG_WEB"Je est un autre"
Artiste : Vincent Brien
Né en 1964, ce photographe s'inspire principalement de l'enfance et de la nature. Il utilise le plus souvent l’argentique et le noir et blanc. Il vit et travaille dans l'Eure.

"Je est un autre" formule une idée paradoxale, identifiant le sujet (le moi) avec son contraire : un autre indéfini et étranger... L’atelier a proposé à un groupe d’adolescents d’aller à la rencontre de cet autre par le biais de l’outil photographique.
En utilisant différentes techniques de composition et de mise en scène, il a été demandé aux jeunes de se mettre en scène et d’imaginer leur double apparaissant de manière libre et spontanée dans l'image.
La première journée d’atelier a été consacrée à l’appropriation du projet par les jeunes, à un temps de repérage du cadre ou du décor de leur photo, de recherche du contexte et des costumes (ou déguisements) nécessaires à l’expression de leur "autre".
Puis, ils se sont consacrés aux prises de vues numériques (du "je" et de l’ "autre"), avec un objet imposé dans le décor : un lit en fer forgé, allégorie du rêve éveillé permettant d’établir la présence de l’autre en chacun d’entre eux.
A l’issue de cette étape, les adolescents ont réuni les deux clichés ("je" et l’ "autre") en une seule photo, sur ordinateur à l'aide d'un logiciel de retouches d'images. Celle-ci a ensuite été contrecollée sur un diptyque cartonné, en regard d'un texte manuscrit au stylo noir, à la plume et à l'encre de Chine ou encore à la mine de plomb, décrivant la scène imaginée.

Vacances de la Toussaint : 21 – 25 octobre

RemyH_Etre1_LSLG_WEB"Autour de "Être" (1)"
Artiste : Héloïse Rémy / Compagnie Lamadeo
Née en 1972, elle pratique la danse classique au Conservatoire de Rouen avant d'étudier la médecine. A l'université, elle découvre la création chorégraphique et délaisse ses études médicales pour se consacrer pleinement à la danse. En 1996, elle s'établit au Québec, où elle poursuit sa formation et fonde la compagnie Lamadeo, avant de revenir en France en 2011.

Le contenu de cette semaine d'atelier s'est fondé sur le travail chorégraphique de l'artiste, développé dans son spectacle solo intitulé "Être", présenté mi-janvier 2013 au studio de création de La Source. Les enfants ont abordé la gestuelle composée pour la pièce et les thématiques suivantes : le minéral, le végétal, l'animal et le sacré. Ils se sont aussi questionné sur la présence scénique, l'écoute (de soi, de la musique), l'attention à la lumière et au public. D’autres moments ont été consacrés aux recherches de mouvements personnels. Le travail s'est effectué à la fois en groupe et en solo, avec toujours un échauffement en début de séance. Une présentation sur scène s'est déroulée le vendredi après-midi.

Vacances d'été : 26 – 30 août

hubertklglemonstreWEB"Le Monstre e(s)t moi"
Artiste : Katia Hubert
Née en 1972, elle obtient une maîtrise d'Arts plastiques à Rennes en 1994 avant de se lancer dans la création de spectacles vivants et de pratiquer le clown, notamment. Depuis quelques années, elle est retournée à ses origines de plasticienne et réalise des sculptures et des installations.

Chaque enfant a été invité à imaginer un monstre à son image avec son pelage, ses griffes aiguisées ou ses cornes de pacotille et à le réaliser en volume, à partir de grillage, de plâtre, de lainage, de membres de poupées ou de peluches...
En parallèle, un petit "moi" a également été créé à partir des mêmes matériaux et les enfants ont cherché à le positionner par rapport au monstre. Au final, il leur a été demandé de rédiger quelques phrases présentant la rencontre des deux personnages et les liens qu'ils entretiennent : amour, haine, fraternité...

Vacances d'été : 19 – 23 août

falseelglatableWEB"La Table enchantée"
Artiste : Eléonore False
Née en 1987, elle est diplômée de l'Ecole nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'arts (Olivier de Serres) et de l'Ecole nationale des beaux-arts de Paris.

Autour du thème de la nature, une table originale, pouvant accueillir douze hôtes, a été imaginée et dressée par les enfants au fur et à mesure de la semaine. Ils ont ainsi ornementé une nappe blanche et décoré un service à vaisselle uni, de manière figurative ou abstraite, avec de la peinture acrylique et de la peinture sur verre. De petits animaux de papier, plus ou moins imaginaires, ont également été découpés pour être installés sur cette table champêtre.
L'atelier leur a ainsi permis de travailler sur des supports originaux et d'être sensibilisés aux arts décoratifs et aux formes décoratives anciennes.
En fin de semaine, par un temps très estival, la table a été déplacée en extérieur et les enfants ont été photographiés dans des mises en scènes variées qui les ont beaucoup amusés.

Vacances d'été : 12- 16 août

mouginhlglarencontreWEB"La Rencontre"
Artiste : Hélène Mougin
Née en 1973, elle est diplômée de l'école des Beaux-Arts de Dijon et a suivi une formation en ethnologie, niveau maîtrise, à l'université Paris-7 – Denis Diderot de Paris. Elle conçoit la création artistique comme un terrain de jeu et propose des objets (dessins, sculptures, collages...) qui placent le spectateur face à une multiplicité d'impressions et d'interprétations. Elle vit et travaille à Paris.

Le but de cet atelier a été de chercher à traduire plastiquement une rencontre : trouver des formes, des matières, des modes de confrontation afin de réunir des éléments étrangers en un seul objet singulier qui les transcenderait. Le point de départ du travail a été une réflexion autour du collage (comment associer des images diverses ?) avant d'aborder la problématique en volume.
Les enfants ont d’abord récolté des éléments dans la nature (petites branches, cailloux, feuilles d'arbres...) avant de les assembler à divers matériaux tels que du filet, de la laine, du plâtre... Il n'a pas été question de chercher à raconter une histoire mais de réaliser des objets uniques à partir d'une réflexion purement plastique. Ils ont ainsi créé de nombreuses sculptures d'environ 50 cm de hauteur.

Vacances d'été : 5 – 9 août

fortplgedouardWEB"Edouard le canard"
Artistes : Pauline Fort et Noami Bourgeois / Collectif Synaps
Née en 1985, Pauline Fort suit d’abord des études en biologie à Montpellier avant de ressortir diplômée de l'Ecole nationale supérieure Louis Lumière (section cinéma), en 2008. Depuis 2011, elle est membre du collectif Synaps, association audiovisuelle inscrite dans une démarche d'économie sociale et militant pour des modes de production et de diffusion alternatifs.
Noami Bourgeois obtient un BTS métiers de l'audiovisuel en 2008 avant de devenir assistante-monteuse puis formatrice auprès de stagiaires pour la réalisation de projets vidéo à partir de 2011.

Après une première matinée pour s’approprier la thématique du développement durable et un après-midi dédié à la prise en main des outils audio et vidéo (caméra, zoom…), les enfants ont construit un court métrage, tout au long de la semaine, étape par étape : synopsis, script, storyboard, captation vidéo et audio en lien avec la narration. A la fois naturaliste et humoristique, il visait à sensibiliser les adultes au lien entre préservation de l’environnement et santé.
Le montage, réalisé quotidiennement, a permis une projection du film sur grand écran, dans le studio de création, lors du vernissage de l’atelier, en fin de semaine. « Edouard le canard » sera diffusé cet automne au sein du premier Festival du court métrage environnemental à L’Aigle (Orne).

Vacances d'été : 29 juillet – 2 août

remyhlgmomentumWEB"Momentum"
Artiste : Héloïse Rémy / Compagnie Lamadeo
Née en 1972, elle pratique la danse classique au Conservatoire de Rouen avant d'étudier la médecine. A l'université, elle découvre la création chorégraphique et délaisse ses études médicales pour se consacrer pleinement à la danse. En 1996, elle s'établit au Québec, où elle poursuit sa formation et fonde la compagnie Lamadeo, avant de revenir en France en 2011.

Pendant cinq jours, les enfants ont créé une courte pièce chorégraphiée. Le groupe a abordé, jour après jour, le mouvement dans sa forme la plus brute, sans s'attarder sur des détails, en impliquant la globalité du corps. Ils ont  expérimenté un vaste panel de sensations en lien avec le poids du corps, l’élan, la suspension et le rebond. A partir de tous les mouvements explorés et sélectionnés au cours de la semaine, un enchaînement chorégraphique a ainsi été construit et présenté lors de la restitution du vendredi.

Vacances d'été : 22 – 26 juillet

bigoblgunmondeWEB"Un monde parallèle"
Artiste : Benoît Bigo
Né en 1987, ce peintre est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Rouen depuis 2012. Utilisant des techniques mixtes telles que l'aérosol, l'huile ou l'acrylique, il qualifie sa peinture comme étant purement physique et non illustrative.

Les adolescents ont imaginé deux fresques destinées à être installées dans deux endroits différents de la commune de Francheville : la première, représentant un trompe-l’œil où un "homme peinture", après avoir ouvert une brèche dans le mur, dégouline généreusement vers le spectateur, pour le mur du fond de scène de la salle polyvalente : la seconde, symbolisant une chimère aquatique composée d'éléments divers (tête de cheval, carapace de tortue, réverbère...), pour l’un des murs du réfectoire de l’école primaire.
Après s’être approprié les deux thèmes en réalisant une série de dessins et divers croquis aux crayons, les jeunes ont participé à tous les stades de réalisation des fresques : préparation du mur (mise en place de la couche d’apprêt), traçage de l’ébauche grand format du projet sur le mur, mise en couleur de l’ébauche, puis réalisation des contours.

rahbanjlgunpotagerWEB"Un potager déglingué"
Artiste : Juliette Rahban
Née en 1991, elle est diplômée de l'Ecole d'art d'Epinal option design graphique (image et narration). Depuis 2012, elle propose des ateliers artistiques pour enfants. Elle se spécialise depuis peu dans la création de marionnettes.

Le premier jour d'atelier, les enfants ont écrit collectivement l’histoire poétique d’un jardinier démuni face à son potager « déglingué ». Afin de remédier à son malheur, ils ont imaginé de nombreux personnages (opticien, pompiers, coiffeur...) pour lui venir en aide et lui apporter, tour à tour, leurs savoir-faire.
La deuxième étape de travail, individuelle, a consisté à réaliser l'ensemble des villageois. Chaque enfant a ainsi pu façonner son petit personnage en argile et le costumer à l'aide de matériaux divers (perles, boutons, morceaux de tissus...) pour lui donner son identité. Les villageois ont ensuite été placés au milieu de vrais légumes et d’accessoires réalisés en carton pour, au final, être photographiés. Une fois imprimées, les photographies ont été collées sur un grand panneau de bois peint, sur lequel les enfants ont pu écrire chacune des phrases de leur récit.

Vacances d'été : 15 – 19 juillet

carriereclglavieWEB"La Vie en bleu"
Artiste : Cécile Carrière
Formée à la céramique et à la gravure en taille douce, cette artiste-enseignante est également diplômée en philosophie.  Elle mène régulièrement des ateliers pour les enfants dans des établissements scolaires et des centres sociaux. Elle a exposé dans de nombreux pays tels que le Costa Rica, le Japon ou encore les Etats-Unis.

Les enfants ont tout d’abord travaillé sur la représentation du corps en mouvement avec de petits formats (A4) en testant plumes, pinceaux et encre de Chine noire pour les lignes de contours. Dans un second temps, ils ont expérimenté les dégradés de gris à l’aide de lavis d’encre de Chine pour la réalisation d'ombres. Suite à ces recherches, chacun d’entre eux a créé deux œuvres individuelles grands formats sur les thèmes du corps en mouvement et du monstre. En fin de semaine, l’atelier s’est terminé par la réalisation d’une grande fresque collective mettant en scène une composition reprenant l’ensemble des mouvements étudiés pendant l’atelier.

Vacances de printemps : 22 – 26 avril

robuschiylglescyclopesWEB"Les Cyclopes"
Artiste : Yves Robuschi
Diplômé de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Dijon, ce plasticien essaie de rendre visible une multiplicité d'expériences sensorielles qu’il tire de ses cheminements artistiques ou extra-artistiques. Il vit et travaille à Paris.

Chaque participant a réalisé deux tondi (châssis de format rond) : pour le premier représentant, au choix, un paysage, un ciel ou une couleur, ils ont expérimenté la couleur avec de la peinture acrylique - appliquée au pinceau, au doigt, par projection… - et se sont approprié les notions de cercle chromatique et de coloring (contraste des couleurs).  Pour le second, ils ont imaginé un objet en lien avec le premier.
Tels des cyclopes, les spectateurs, en louchant, peuvent, par un effet optique, rassembler les deux toiles accrochées côte-à-côte sur un mur en une seule et voir ainsi l'objet se mêler au paysage.

kontaktlglesaddictionsWEB"Les addictions se tapent l'affiche !"
Artiste : Kontakt
Créée en 2006 par les plasticiens Claire Poudret et Philippe François et basée près de Flers, dans l'Orne, l'association Kontakt propose des ateliers et des stages d'initiation à la sérigraphie destinés à tous les publics.

Réflexion et création graphique autour du thème des addictions ont été les maîtres-mots de cette semaine. Avant de concevoir des affiches en sérigraphie, les jeunes ont d'abord déterminé les messages qu'ils souhaitaient transmettre avant de trouver des solutions pour traduire visuellement leurs idées, en utilisant des images, des photos, des collages, et en imaginant des pictogrammes. Plusieurs affiches abordant les thèmes de l'alcool, du cannabis ou encore de l'addiction au jeu ont ainsi été imprimées pour une exposition de prévention itinérante sur le territoire de la communauté de communes de Breteuil-sur-Iton.

Vacances de printemps : 15 – 19 avril

reanttlgmusiqueWEB"Musique et Batik"
Artiste : Thomas Réant
Il a reçu, en 2003, un certificat de compétences de sculpture ornementale sur bois à Poitiers. Depuis 2006, il mène des ateliers d'initiation aux percussions d'Afrique de l'Ouest, anime musicalement des cours de danse africaine et fabrique des instruments à percussion.

Pendant toute la semaine, cet atelier a proposé aux enfants une approche de la culture d'Afrique de l'Ouest à travers une initiation musicale (découverte d'instruments de musique traditionnels et initiation aux percussions), mais aussi par la fabrication de batiks (technique millénaire de réalisation de motifs colorés sur tissus). En appréhendant la réalisation des batiks, les enfants ont découvert qu'il s'agit d'un art délicat qui nécessite beaucoup d'expérience ! Après avoir tracé un dessin sur un tissu en coton, il ont appliqué de la cire chaude au pinceau sur les zones devant rester blanches, puis trempé le tissu dans une teinture pour colorer les parties non protégées. Pour ajouter de nouvelles couleurs, il ont renouvelé l'opération, en prenant soin de débuter par la couleur la plus claire (jaune) et de finir par la plus foncée (noir)...
Concernant la thématique musicale, les enfants ont appris différents rythmes et chants qu'ils ont présentés dans le studio de création lors du vernissage, en fin de semaine.

B_BIGO_LG_Express_WEB"Express Yourself"
Artiste : Benoit Bigo
Né en 1987, ce peintre est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Rouen depuis 2012. Utilisant des techniques mixtes telles que l'aérosol, l'huile ou l'acrylique, il qualifie sa peinture comme étant purement physique et non illustrative.

Les enfants ont redonné vie à des objets du quotidien (disques, chaises, ordinateurs...) en les détournant de leur utilisation première. Après les avoir démontés – et s'en être donné à cœur joie ! - ils ont réfléchi à une nouvelle manière d'assembler certains de ces éléments. Cela a donné naissance à une série de monstres, d’arbres originaux ou encore de laboratoires secrets ! Ils ont ensuite peint leurs sculptures à la bombe aérosol avec une même unité de couleurs pour l'ensemble des réalisations. Parallèlement, ils ont aussi réalisé une fresque collective à la bombe aérosol, la peinture acrylique et des encres colorées.

L_VRIGNAUD_LG_Les-chaines_W"Les Chaînes"
Artiste : Lucille Vrignaud
Née en 1986, cette plasticienne est diplômée de l'Ecole supérieure des arts décoratifs et de l'Ecole des beaux-arts de Paris. Elle aime expérimenter son quotidien, qu'elle considère comme le moteur de son imagination et de sa pratique artistique.

Qu’est-ce qu’une chaîne ? A quoi sert-elle ? Les enfants ont cherché à répondre à ces questions en réalisant des maillons de toutes sortes : en papier, à l'aide de colle, en pâte à modeler durcissant à l’air et en fil de fer. La fabrication de ces derniers leur a demandé beaucoup d'attention et a été l'occasion de s'essayer à la pratique de la soudure. Ils ont également créé des chaînes humaines en s'agrippant les uns aux autres, pour former des "boucles" avec leurs corps, qu’ils ont ensuite dessinées et modelées. Ces nombreuses expérimentations leur ont aussi permis de réfléchir aux multiples utilisations de cet objet : reliure, lien, attache... et aux différents sens induits.